La 7ème Édition Du Festival National De La Création Féminine: Distinction des lauréates

jeudi 1 décembre 2016 à 18:57
Source de l'article : Lexpressiondz.com

La 7e édition du Festival national de la création féminine a pris fin mardi dernier au Palais de la culture Moufdi Zakaria (Alger) par la distinction de trois lauréates.
Les membres du jury de cette édition qui a porté sur «l’art de la récupération» ont décerné les trois premiers Prix aux artisanes, Narimane Hakimi (bijoux fantaisie), Nadia Barech (bouquets de fleurs) et Djamila Tazir (tapis) pour la «splendeur» des objets d’art présentés, ainsi que leur «savoir-faire et professionnalisme», a indiqué la présidente du jury, Fella Hassen. Narimane Hakimi a participé à ce festival avec une collection de colliers, bracelets et boucles d’oreilles conçus à partir de matières recyclées, fils électriques et pièces de cuivre et d’aluminium, notamment.
Nadia Barech a, quant à elle, proposé des bouquets de fleurs réalisés à partir de branches d’arbres sèches et de pépins de fruits alors que la tapissière Djamila Tazir a présenté des tapis de différentes formes et couleurs fabriqués à partir de tapis usés.
La cérémonie de clôture de cette manifestation culturelle a été marquée par la prestation de la diva de la musique et chant diwan, Hasna El Bacharia qui a été honorée par le ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi, pour «son riche parcours».
En effet, en dépit de son état de santé, la diva de la musique Saoura a tenu à ce que sa troupe «Lamma Bacharia» anime la cérémonie de clôture gratifiant le public présent, avec d’autres artistes de la troupe, d’un florilège de chansons «diwane» et «el ferda» telles «Allahomma sali ala ennabi», «A sidi Moulana», «Ezine Lamma» et «El Djair Djaouhara». Hasna El Bacharia a eu récemment un problème de santé qui l’a empêchée de participer à plusieurs festivals à l’instar du Festival national de la musique diwan organisé en août dernier à Béchar.
La 7e édition du Festival national de la création féminine organisé sous le slogan «de la transformation au renouveau» a vu la participation de 33 artistes de différentes régions du pays qui ont montré un grand savoir-faire dans la confection de véritables objets d’art à partir de matières premières recyclées comme le tissu, le papier, le plastique, les branches de palmier et les chutes de bois.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
19 queries in 0,433 seconds.