2e Festival National du Théâtre pour enfants de Khenchela

jeudi 11 juin 2009 à 11:47
Source de l'article :

266.jpg

La ville de Khenchela s’est parée de ces plus beaux atours afin d’abriter un évènement – et pas des moindres – le Festival national du théâtre pour enfants, qui se tiendra du 16 au 23 juin 2009.

Le 16 juin est également une date emblématique parce qu’elle coïncide avec la Journée africaine de l’enfant. Placé sous le patronage de la ministre de la Culture, Khalida Toumi, ce festival recevra plusieurs troupes de différentes wilayas du pays, mais aussi de l’étranger, notamment de Palestine et de Tunisie.

En effet, la troupe palestinienne du Centre Inad pour le théâtre et l’art ainsi que la troupe tunisienne Suissi-Founoun prendront part à cette manifestation qui s’ouvre donc à l’internationale, et représenteront respectivement la Vendeuse d’allumettes et Anniversaire…

Pas comme les autres. D’autre part, il est à souligner que le commissariat du festival a réceptionné plus de 49 contributions, et une commission a été installée afin de sélectionner les meilleures œuvres et les intégrer dans la compétition.

Les heureux lauréats de cette compétition seront récompensés par quatre prix : le Masque d’or estimé à 350 000 DA, le Masque d’argent dont le montant s’élève à 250 000 DA, le Masque de bronze d’une valeur de 150 000 DA, ainsi que le prix spécial du jury.

Ce dernier présidé par le journaliste Bouziane Ben Achour sera composé de la comédienne Fatima Hlilou, le scénographe Abderrahmane Zaâboubi, et le comédien Hamid Remas.

Mais la grande trouvaille de cette édition est un jury d’honneur composé de 5 enfants, sélectionnés de différents établissements scolaires de la wilaya de Khenchela.

En outre, des invités ont été conviés pour rehausser le niveau de cette manifestation, citons entre autres la comédienne Linda Salam, les comédiens Hakim Dekkar, Mustapha Haimoun, Saïd Hilmi et Ahmed Kadri alias Krikech.

Ne dérogeant pas à la règle et à la tradition, le Festival rendra hommage à Hamza Feghouli, le fameux Mama Messaouda, qui a bercé – en compagnie de son acolyte Hdidouane – plusieurs générations d’enfants. En marge du festival, un colloque sera organisé et la problématique générique de la réalité et des perspectives du théâtre de l’enfant sera discutée.

Les participants devront se pencher sur l’analyse des réalités du théâtre de l’enfant en Algérie, et parmi les intervenants, le metteur en scène et directeur du Théâtre de Lenche de Marseille, Ivan Romeuf, l’universitaire et chercheur au Crasc, Hadj Meliani, ainsi que l’universitaire tunisien Mohamed El Moncef Souissi.

Les séances seront présidées par le metteur en scène Djamel Marir. De plus, le représentant de l’Unicef, Carlo Ferrante, encadrera des ateliers de formation en théâtre.

Par ailleurs, la commissaire du festival, Fatima Bouzidi, a annoncé l’organisation d’un carnaval, qui comportera des tableaux véhiculant des messages culturels et éducatifs aux enfants.

Notons également la représentation de Fordjat Al Atfal : un spectacle créé par un groupe d’artistes de Khenchela qui ont bénéficié d’ateliers de formation à la maison de la Culture Ali-Souaïhi et ce, lors de l’ouverture officielle.

Dans une autre perspective, ce festival qui a été institutionnalisé l’année dernière, est sponsorisé entre autres par le quotidien Liberté, la Télévision et la Radio algériennes, le Théâtre régional de Batna, la maison de la culture Ali-Souaïhi, ainsi que d’autres partenaires privés.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
52 queries in 8,176 seconds.