Pour quoi l’Algérie ne se révolte pas ?..…J’ai la réponse !

samedi 20 juin 2009 à 16:26
Source de l'article :

Après toutes les turpitudes auxquelles l’Algérie  a été confrontée pour l’accession  au pouvoir  entre 1962 et 1965, les autorités   algériennes ont mis en place une vaste opération sanitaire a l’échelle nationale pour qu’une stabilité durable puisse être instaurée  sur tout le territoire.

Cette opération sanitaire avait donc pour but de juguler toute forme de protestation et désir de révolte  ou pire   de démocratie,  émanant de la population qui elle, était encore avide de liberté après avoir passé 130ans en totale soumission.

La tache n’était donc pas si facile, comment contenir un peuple qui s’était livré a une guerre de  7ans et qui a vue des milliers d’entre eux tomber  sur le champ de bataille ?
Bien sur on pense a la répression comme méthode la plus efficace, ou encore  la privation et l’élimination de toute forme de contestation et de pouvoir d’opposition… Oui cela fait aussi  partie du plan, mais afin de désinhiber  tout un peuple,  qui  sur un seul  sursaut de conscience peut vous faire vaciller n’importe quel régime, il fallait  penser a autre chose de plus efficace.

Car  je peux vous dire qu’aucune dictature ou privation ne  peut faire le poids contre une révolte massive et virulente d’une nation qui a soif de liberté.
Rien sauf une chose ! Afin qu’un peuple puisse  se rebeller contre ses maitres, comme on peut le voir en Iran , Thaïlande ou encore  Moldavie…Pour que  ces gens puissent avoir le courage de sortir dans la rue  et réclamer leurs droits , une partie du corps humain a été  disposée a cet effet.
Cette organe, car c’en est un, est visible à l’ œil nu  et diagnostiqué   sur le  corps  humain de sexe masculin.  C’est depuis cet  organe que  l’homme puise la force de ces convictions et arrive a  être transcendé par le  désir d’autodétermination.
Vous l’aurez deviné l’orange en question n’est autre que les testicules,  familièrement appelées « cojónesse » !  on note cependant que les femmes elles,  n’on point besoin de cette organe pour ce soulever, mais étant écrasées  par un pouvoir masculin, il y a peu de chances qu’une révolution puisse être menée uniquement par des femmes dans un pays comme l’Algérie.
Pour en revenir a notre plan de santé, ils  consistait donc a pratiquer une ablation pure et simple  des testicules  sur  tous les Algériens. Une fois le jeune homme castré,  il devient dès lors  dans l’incapacité de se dresser contre une quelconque autorité.

Bien sur la castration ne marche pas a tous les coups, on peut trouver chez  certains individus la capacité de se régénérer et donc, voir la repousse  de l’organe immédiatement après son ablation.
Pour cela une autre méthode d’ablation est pratiquée, celle de la vie ! Une élimination de l’individu  écarte tout risque d’une propagation  de ce gène a travers sa progéniture par exemple.
On se souvient  notamment de la circoncision massive qui a eu lieu en octobre 1988 ou durant les printemps berbère et autres révoltes de jeunes  qui se sont sentis pousser des testicules ,sortis dans la rue pour crier leur raz le bol.

Lors de cette campagne d’émasculation, certaines contrées du pays ont montré un refus catégorique et une  farouche  opposition contre les  pouvoirs publics. Du coup l’isolation et la marginalisation de ces individus était une bonne solution pour les empêcher là aussi de contaminer le reste de la population, je pense notamment a la région de la  Kabylie,  mais  il en existe  d’autres fort heureusement.

Voila donc ce qui nous manque, a moi, vous , eux ….tout le monde ! Il nous manque des burnes  pour être plus vulgaires ! Car sans cela l’Algérie ne pourra jamais rêver  d’un autre avenir que celui décidé  par les mêmes individus  qui étaient déjà la  en  1965. Même si le projet sanitaire a jusqu’a aujourd’hui bien fonctionné et a pu transformer le  peuple en un troupeau de moutons, il  n’en demeure pas moins  que  ces  moutons disposent encore  d’une  belle paire  de  rognons….Donc l’espoir est toujours là !

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
51 queries in 5,060 seconds.