Hadi 1 million fi khaterkoum!

samedi 6 juin 2009 à 11:58
Source de l'article :

Entre le nombre de 1,5 millions et les Algériens, une grande histoire d’amour s’est instaurée ! Un truc qui dure quoi, écrit noir sur blanc dans nos livres d’histoire …..et Attention ! T’avise surtout pas d’allez essayer de briser ça, si l’envie te prend de dire aux Algériens « non maken walou tu vas très vite l’oublier et le remplacer par un nombre avec un plus gros cul », faut très vite l’oublier, ou bien alors tu tentes ta chance avec le 1,5 millions et tu lui balances que t’as vu ce week-end du coté de la rue d’Isly les Algériens flirter avec un 2 millions monté comme un 3 millions ! Welah tu vas te recevoir un crachat a la gueule et cela de la part des deux protagonistes.

Déjà faut savoir que cette idylle a commencé juste après l’indépendance, les Algériens ont convenu d’un commun accord que le nombre de martyrs durant la guerre d’Algérie sera de 1,5 millions de personnes. Me demandez pas où ils sont allés pêcher ce nombre, surement du coté de Sidi Fredj ou va savoir !

En plus depuis le temps que tous les éminents historiens avancent le chiffre de 400 à 600 mille, nous on tient toujours a notre 1 Million et demi …. Pardons je voulais dire « un million et un demi million »
Cette histoire d’amour dure donc depuis plus de 40ans, c’est même parti pour durer a vie, en même temps ça dérange pas grande monde c’est plus ou moins valorisant qu’autre chose .
Le problème survient lorsque ce même nombre commence a faire des émules et que l’on voit trainer sur des statistiques d’autres domaines beaucoup moins flatteurs.

Je dis ça car en ce mois de juin consacré a l’enfance, on apprend par une étude que le nombre d’enfants travailleurs s’élève a 1,5 millions pour une population de 35 millions d’habitants.
En effet le nombre en question n’a pas de quoi nous rendre fiers et pour le coup on aurait même bien aimé que des éminents chercheurs viennent le contester, malheureusement il est exact et incontestable, voire même optimiste au vu de l’état réel des choses.

50ans après l’indépendance dans un pays constitué de 70% de jeunes de moins de 30 ans, fallait bien s’attendre à ce que les 1,5 millions de martyrs de la société, soient désormais des enfants !

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
50 queries in 3,100 seconds.