Ford Mustang Changement dans la continuité

mercredi 13 septembre 2017 à 15:36
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Les constructeurs allemands sont souvent cités comme les rois de l’évolution. Chaque modèle est une – très – subtile refonte de la version précédente, et ainsi de suite. Sachant qu’à ces modifications incessantes s’ajoute de plus un nombre infini de versions, il est facile de s’y perdre. Pour autant, les Allemands n’ont pas le monopole de cette tactique. En ce qui concerne la Mustang, sa fameuse Pony Car, Ford semble appliquer les mêmes recettes que Porsche avec sa 911 : une évolution prudente mais constante pour ne pas trop dérouter les plus mordus.

Dévoilée à l’occasion du Salon de Chicago plus tôt dans l’année, la nouvelle Mustang débarque maintenant en version européenne à l’occasion du Salon de Francfort. Cette Mustang restylée bénéficie bien entendu de modifications cosmétiques. Celles-ci sont principalement concentrées à l’avant, avec une calandre plus large. Le capot est également inédit, plus sculpté. Par ailleurs, les ailes avant ont été redessinées, avec une courbe plus prononcée, qui donne plus de sensualité au profil. A l’arrière, le bouclier est nouveau, même si la modification apparaît subtile.

A l’intérieur, c’est au niveau des équipements que les principales nouveautés sont à chercher. Ainsi, le combiné d’instrumentation de 12 pouces est désormais entièrement numérique et personnalisable selon trois configurations. Ceci se complète d’une nouvelle panoplie d’aides à la conduite, disponibles en option ou de série selon les versions.
On note par exemple l’apparition d’une aide au freinage d’urgence, de l’aide au maintien de voie et de l’alerte de distance. Ford annonce par ailleurs une finition en hausse et des matériaux plus flatteurs.

La principale nouveauté concerne la disparition du V6, qui constituait l’entrée de gamme jusqu’ici, ce qui ne change pas grand-chose en Europe, où il n’était pas proposé. Voilà la preuve que le quatre-cylindres turbo EcoBoost a su rencontrer son public, permettant de retirer du catalogue cette proposition traditionnelle. Désormais, ce bloc de 2,3 litres et 290 ch (310 Ch lorsque l’overboost entre en jeu) ouvre donc le feu. Le V8 de 5,0 litres demeure en haut de gamme, légèrement retravaillé.
Les deux moteurs peuventt être associée à une nouvelle boîte automatique à dix rapports.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
63 queries in 5,704 seconds.