Des taux d’intérêts de 8,5% pour le crédit permettant l’achat d’un véhicule Hyundai fabriqué en Algérie

mardi 15 novembre 2016 à 19:56
Source de l'article : Huffpostmaghreb.com

Une convention de financement bancaire a été signé ce 15 novembre entre la Banque nationale d’Algérie (BNA) et Tahkout manufacturing company (TMC) dans le cadre du crédit à la consommation accordé aux particuliers pour l’acquisition des véhicules de marque Hyundai fabriqués localement par TMC.

En vertu de cet accord, signé par le P-dg de TMC, Mahieddine Tahkout, et un responsable à la BNA, cette banque publique peut accorder des crédits qui peuvent atteindre jusqu’à 70% du prix du véhicule Hyundai fabriqué par cette société privée algérienne.

Questionné par l’APS sur le taux d’intérêt qui sera appliqué à ce crédit à la consommation-véhicule, le P-dg de la BNA, Achour Aboud, présent à la cérémonie de signature, a indiqué qu’il avait été fixé à 8,5% avec une durée maximale de remboursement de cinq (5) ans.

Ces crédits peuvent être accordés dès dimanche prochain, a aussi fait savoir M. Aboud.

« Le taux d’intérêt appliqué généralement par la BNA aux crédits à la consommation est de 9%. Mais nous allons appliquer un taux réduit de 8,5% pour les crédits destinés à l’achat des véhicules » fabriqués par TMC, a-t-il expliqué.

En outre, la BNA peut également proposer des crédits avec des taux inférieurs à 8,5% dans le cas d’achats groupés effectués par des entreprises au profit de leurs employés, selon le premier responsable de la BNA.

Il a justifié la réduction du taux d’intérêt pour l’acquisition des véhicules de cette marque du fait de la participation de la BNA dans le financement de l’usine d’assemblage et de montage des véhicules Hyundai à Tiaret.

« Le groupe Tahkout est parmi les principaux clients de la BNA. Nous avons participé au financement de l’usine, et maintenant nous voulons soutenir la commercialisation de ses véhicules », a expliqué M. Aboud.

L’octroi de ce type de crédits entre également dans le cadre de la promotion de la production nationale visée par les pouvoirs publics à travers le lancement du crédit à la consommation qui avait été réintroduit l’an dernier pour les produits fabriqués en Algérie uniquement, et ce, quel que soit le taux d’intégration.

Les entreprises dont les produits sont éligibles à ce crédit sont celles qui exercent une activité de production ou de service sur le territoire national et qui produisent ou assemblent des biens destinés à la vente aux particuliers, selon le décret exécutif relatif au crédit à la consommation.

Pour rappel, l’usine d’assemblage et de montage de véhicules de marque Hyundai à Tiaret avait été inaugurée en octobre dernier avec une capacité de production de 60.000 unités pour la première année d’activité.

Cette capacité devrait passer à 100.000 unités à partir de la deuxième année.

Huit (8) modèles de véhicules sortiront des trois lignes de montage de l’usine dont Elantra, Santa Fe, i10, i20 et Accent RB.

A une question de l’APS sur les prix de cession de ces véhicules fabriqués dans son usine de Tiaret, M. Tahkout a avancé qu’ils seraient de 20 à 30% inférieurs aux prix des mêmes modèles importés.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
19 queries in 8,572 seconds.