Comportement: Le mégot incendiaire

mercredi 2 août 2017 à 12:06
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Il est des comportements, d’apparence anodins pour leurs auteurs, mais qui peuvent s’avérer ravageurs — au sens propre — pour l’environnement. Il s’agit dans ce propos de cette fâcheuse habitude qu’ont certains automobilistes de se débarrasser, tout en roulant, de leurs mégots encore incandescents, par une simple chiquenaude à travers la vitre de leurs véhicules. Un geste banal qui relève naturellement de l’incivisme caractérisé et qui peut se transformer, par une conjugaison dramatique de facteurs aggravants (canicule et vents forts), en incendies catastrophiques pour notre patrimoine forestier déjà fortement fragilisé par le manque d’entretien et une sécheresse persistante.
En plus du risque d’incendie, cette incivilité peut être à l’origine d’autres types d’accidents, certes rarissimes, mais qui ont déjà été signalés. Le reste de cigarette catapulté à l’extérieur et sous l’effet de la vitesse de la voiture peut aussi se retrouver dans le moteur ou à l’intérieur même de véhicules qui roulent derrière, particulièrement sur autoroute, avec plusieurs voies de circulation.
D’autant que tous les véhicules, tous segments confondus, disposent de cendriers, fixes et même baladeurs sur certains modèles.
Et au-delà du mégot incendiaire, beaucoup de nos concitoyens automobilistes et leurs passagers se servent de leurs vitres entrouvertes pour balancer dans la nature toutes sortes de détritus, aussi bien en ville qu’en rase campagne avec une dégradation de l’environnement.
Des gestes regrettables qui renseignent sur le manque de civisme de certains et leur négligence criminelle.
B. B.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
61 queries in 7,285 seconds.