Bentley Continental GTC Speed, le grand luxe

samedi 6 juin 2009 à 12:12
Source de l'article :

20090604PHOWWW00184.jpgBentley, à l’instar de Bugatti et de Lamborghini, est tombée dans l’escarcelle de Volkswagen. Depuis 2002, date du rachat de la marque anglaise par le groupe allemand, Bentley surfe sur la vague du succès.

En l’espace de seulement cinq ans, ses ventes ont été multipliées par dix pour s’établir aujourd’hui à 10 000 exemplaires par an, un résultat que peuvent lui envier bon nombre de ses rivaux, à commencer par une autre marque anglaise rachetée par une autre marque allemande.

Le spectaculaire redressement de Bentley s’est opéré sur des fondations solides : la formidable banque d’organes et le savoir-faire des ingénieurs du groupe VW. De quoi insuffler une sacrée dose de modernisme à une gamme certes digne, mais obsolète, techniquement parlant.20090604PHOWWW00189.jpg

La nouvelle vague constituée par le coupé Continental GT, la berline Flying Spur et le cabriolet ­Continental GTC a remis les horloges à l’heure en prenant la luxueuse limousine Phaëton comme base.

Converties au W12 et à la transmission intégrale, les ­Bentley ont retrouvé une seconde jeunesse tout en conservant l’inimitable distinction de leurs aïeules.

Le charme irrésistible du cocktail anglo-allemand a permis de conquérir nombre de nouveaux clients et une majorité d’entre eux s’est laissé enivrer par le puissant parfum de compétition exhalé par les versions Speed.

Luxe et performances

20090604PHOWWW00190.jpgCe label sportif repris des Bentley qui couraient dans les années 1920 se traduit ici par une montée en puissance du W12 suralimenté qui affiche maintenant 600 chevaux, contre 552 à l’origine.

À notre connaissance, cela fait du Continental GTC le cabriolet quatre places le plus puissant du moment. Et aussi le plus rapide avec une vitesse de pointe s’établissant à 314 km/h capote baissée.

Plus encore que la puissance, c’est le couple maxi de 750 Nm délivré par le douze cylindres qui impressionne.

Avec la boîte automatique et la transmission intégrale, chaque démarrage s’apparente à l’envol d’un avion de chasse. La différence, avec le cabriolet Bentley, c’est que l’accélération 20090604PHOWWW00187.jpgfulgurante vous colle au fond d’un somptueux fauteuil en cuir et que le pilote peut fumer le cigare au décollage.

Les suspensions surbaissées et les superbes roues de 20 pouces propres à cette exécution Speed améliorent la tenue de route sans entamer le confort. Les très hautes performances sont obtenues dans un luxe que seules les marques anglaises savent recréer.

Le seul frein au plaisir de conduire cette GTC Speed, c’est un poids comparable à celui d’un gros SUV. Malgré un châssis d’une grande tenue et un freinage au-dessus de tout soupçon, les 2,5 tonnes de ce cabriolet vous embarquent inévitablement à l’extérieur des virages.

En étant pointilleux, on peut également regretter que les palettes de commande manuelle de la boîte de vitesses soient trop éloignées du volant, que la dotation de série n’inclut pas les dernières technologies et que le coffre et les places arrière soient aussi exigus.

On se console avec une moquette si épaisse qu’elle donne envie de conduire pieds nus, une capote triple épaisseur qui rend l’atmosphère à bord aussi feutrée que dans un salon anglais et une sonorité grave et profonde, typique des moteurs au noble pedigree.

20090604PHOWWW00188.jpgD’autant que chaque décélération s’accompagne d’une rafale d’explosions qui ne font qu’ajouter à l’ambiance course.

La seule véritable faute de goût, nous l’avons trouvée en voulant admirer la fabuleuse mécanique logée sous le capot. Figurez-vous que la calandre chromée de la prestigieuse Bentley Continental GTC Speed est confectionnée en matière plastique, comme celle d’une vulgaire Polo. Shocking !

Fiche technique

Moteur : W12 biturbo 48 soup., 5 998 cm3

Puissance : 600 ch à 6 000 tr/mn20090604PHOWWW00186.jpg

Couple : 750 Nm de 1 750 à 5 600 tr/mn

Transmission : 6 vitesses automatiques, aux quatre roues

Dimensions : 4 804 × 1 927 × 1 388 mm

Coffre : 235 dm3

Poids : 2 485 kg

Accélérations 0-100 km/h : 4,8 s

Vitesse : 322 km/h (314 km/h décapoté)

Consommation : 16,6 l (moyenne UE)

Émissions Co2 : 396 g/km (malus 2 600 eur )

BIEN VU : très grande classe, performances de haut vol, sonorité moteur envoûtante, comportement souverain, confort et silence dignes d’un coupé

À REVOIR : poids élevé, places arrière et volume du coffre restreints, vorace en carburant, détails de finition

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
27 queries in 0,412 seconds.