Assurances : l’auto recule, le segment personnes sauve les meubles

jeudi 20 avril 2017 à 21:43
Source de l'article : Capalgerie.dz

L’instauration des licences d’importation et la baisse des importations de véhicules neufs qui s’en est suivie a eu un impact sur l’activité dans le secteur des assurances, dont la croissance a fortement ralenti, notamment dans le segment dommages, si ce n’est les bonnes performances dans le segment assurances des personnes. Un bilan provisoire du Conseil national des assurances (CNA) et de l’Union algérienne des assureurs et des réassureurs (UAR), fait ressortir une croissance de 2% du secteur, essentiellement tirée par les bonnes performances du segment assurance des personnes. Selon le Secrétaire général du CNA, M. Abdelhakim Benbouabdellah le chiffre d’affaires du secteur a atteint 133,9 milliards de dinars (mds  DA) à la fin 2016, y compris les acceptations internationales (la  réassurance de la CCR consacrée aux affaires internationales), contre un  chiffre d’affaires de 131,17 mds DA en 2015. Celui-ci a précisé lors, lors d’une conférence de presse  co-animée avec le président de l’UAR, M. Brahim Djamel Kassali,  et d’autres responsables du secteur, que le segment « assurances dommages » qui s’accapare une part de marché de 89,2%, a réalisé un chiffre d’affaires de 119,4 mds DA en 2016 contre 118,7 mds DA en  2015. Ce qui représente une petite hausse de 0,6%. La branche « assurance automobile » qui constitue 54,6 % de ce segment a même enregistré un recul de 1,4 % avec un chiffre d’affaires de 65,3 milliards de dinars. Des résultats qui ne peuvent s’expliquer que par l’impact de la réduction des importations des véhicules neufs. Les garanties facultatives (risques non obligatoires) ont reculé de 1,8%  alors que les risques obligatoires, qui occupent 20,3% du portefeuille de  la branche, ont progressé de 0,3%.La part de marché des sociétés d’assurance de dommages à capitaux privés  s’est élevée à 23,3% avec un chiffre d’affaires de 27,9 mds DA (+3,4%). Quant aux assurances de personnes, leur chiffre d’affaires a progressé de  11,8% en 2016 passant à 11,5 mds DA contre 10,3 mds DA en 2015. Le marché des assurances de personnes a été prédominé par la branche « vie  et décès » à hauteur de 30,9%, suivie de la branche « prévoyance collective »  (28,3%) et « assistance » (24%). Les sociétés de capitaux privés détiennent 29,4% de ce marché avec des  primes totalisant 3,4 mds DA

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
56 queries in 5,762 seconds.