Tizi-Ouzou : Benbouzid inaugure une salle de cathétérisme

mercredi 10 juin 2009 à 8:07
Source de l'article :

Profitant de sa visite effectuée hier dans la wilaya de Tizi Ouzou à l’effet de s’enquérir des conditions de déroulement des épreuves du bac dans la wilaya, le ministre de l’Éducation nationale, Boubekeur Benbouzid, a procédé a l’inauguration d’une salle de cathétérisme où désormais pourront être pris en charge des patients souffrant de maladies cardiologiques.

Selon les explications fournies au ministre, les patients nécessitant des interventions qui ne sont jusque-là pratiquées que dans des pays étrangers peuvent désormais être soignés au service de cardiologie du CHU de Tizi Ouzou.

Cette nouvelle unité de cardiologie interventionnelle a été dotée d’un matériel de pointe d’un coût total de 14 milliards de centimes.

Un matériel qui peut être utilisé dans tous les cas de troubles cardiaques. Au moins six interventions peuvent désormais être pratiquées quotidiennement ont expliqué des médecins rencontrés sur les lieux.

Des interventions dont les coûts financiers varient entre 20 000 et 200 000 DA. Un des médecins présents a tenu également à rappeler qu’au niveau du service de cardiologie du CHU de Tizi Ouzou des interventions de plantation de puce-Maker sont déjà pratiquées depuis quatre ans à raison de 200 interventions par an avec un coût unitaire allant de 80 000 à 120 000DA.

Après avoir écouté les explications des chirurgiens, dont certains ont été formés à l’étranger, le ministre de l’Éducation qui inaugurait, faut-il le souligner, une structure qui ne relève pas de son département, ne s’est pas empêché de faire certaines propositions telles que le recours à la téléchirurgie au lieu de faire venir sur place des médecins étrangers lorsque c’est nécessaire.

Avant d’effectuer cette virée au CHU Nédir-Mohamed, M. Benbouzid s’est rendu dans deux centres d’examens pour s’enquérir des conditions du déroulement des épreuves du bac.

À l’occasion, il a tenu à démentir au moins trois informations rapportées dans la presse, à savoir celle relative aux erreurs constatées dans les sujets des épreuves, celles relatives au recours à des enseignants algériens établis au Canada pour la correction des copies des examens et aussi celle qui concerne l’abandon du système de l’examen de cinquième et revenir à celui de sixième.

Le ministre de l’Éducation a annoncé à la même occasion que la wilaya de Tizi Ouzou serait classée à la 8e ou 9e place en termes de réussite à l’examen de 6e pour cette année 2009.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
51 queries in 3,062 seconds.