Plan Delphine 2016 de la gendarmerie : Un maillage sécuritaire étoffé

lundi 3 octobre 2016 à 21:27
Source de l'article : Tribunelecteurs.com

Le dispositif de la gendarmerie déployé dans le cadre de la mise en oeuvre du plan Delphine 2016 a contribué, comme chaque année, de manière significative à conforter le sentiment de sécurité chez les citoyens par un maillage sécuritaire étoffé et une prise en charge effective des préoccupations des estivants. La gendarmerie a mis en application un tel plan depuis 2001, adapté à chaque saison estivale dans le but de sécuriser les lieux de détente et de loisir. Le contrôle des plages, forets, parcs, lieux où il y a le plus de délinquance, le contrôle de l’état des routes et voies de communication et l’organisation de la circulation routière. Dans un communiqué, il est noté que la saison estivale 2016 a été marquée par des activités culturelles et de loisirs nocturnes qui ont été prises en charge dans le cadre de cedit plan. A préciser également, qu’à l’occasion de la rentrée sociale, coïncidant avec l’aïd, ce dispositif sécuritaire a été maintenu dans le temps et dans l’espace, à même de prévenir toute velléité d’atteinte à l’ordre et à la sécurité publics. Lors de cette saison estivale, la gendarmerie a sécurisé 266 plages, soit un taux de 71% du nombre global des plages autorisées à la baignade. Pour la mise en application de ce plan, des moyens ont été engagés et mis à la dispositions des citoyens, à savoir 25.132 gendarmes, 2.247 véhicules, 2.155 motos, 07 hélicoptères et 52 équipes cynotechniques. L’activité des unités de la gendarmerie a été axée sur l’exécution des services de contrôle général, notamment au niveau des plages autorisées à la baignade, le maintien de l’ordre public et la protection des personnes et des biens. Les unités côtières ont exécuté, durant cette saison estivale, 209.110 services externes, consacrés à la surveillance générale du territoire (plages, parcs forestiers), la sécurisation de l’environnement, la visite des lieux publics, le contrôle sur les voies de communication, à travers des patrouilles et des barrages, ainsi que la sécurisation des différentes manifestations. Dans le cadre ses missions traditionnelles, les unités de gendarmerie des wilayas côtières ont identifié 548.681 personnes et 192.638 véhicules avec l’arrestation de 1.253 personnes et la saisie de 07 véhicules recherchés.
13.003 affaires ont été traitées contre
13.951 affaires traitées l’année dernière. Il est à signaler que dans le cadre de la gratuité d’accès aux plages et en coordination avec les autorités administratives, les unités de gendarmerie ont traité 93 affaires liées à l’exploitation illégale des plages, 175 affaires liées à l’exploitation illégale des lieux de camping, 22 affaires liées à l’exploitation des parkings sauvages. Lors de ces affaires, 1184 tables, 2700 chaises, 1218 parasols, 238 tentes et 1283 différents équipements ont été saisis.
Dans le domaine de la protection de l’environnement :
Les unités de la Gendarmerie Nationale, renforcées par les cellules de protection de l’environnement ont constaté 299 infractions (contrôle des infrastructures classées, contrôle de différents types de déchets, protection du patrimoine végétal et des réservés naturelles, la préservation de la santé publique,….etc.). Aussi, des campagnes de sensibilisation ont été menées, en coordination avec les différentes unités administratives, pour asseoir une culture environnementale auprès du citoyen, où il a été enregistré plus de 174 campagnes en plus de 41 interventions techniques pour prélever des échantillons d’eau et de terre dans le but de les soumettre à des analyses en laboratoire.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
17 queries in 0,503 seconds.