L’organisation terroriste Al Mourabitoune prête allégeance à DAESH: Le complot contre l’Algérie prend forme

mercredi 2 novembre 2016 à 10:07
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Ce qui a été rapporté par L’Expression, il y a quelques jours, vient de se confirmer. Le groupe terroriste Al-Mourabitoune a annoncé son rattachement à l’hydre sauvage appelée Daesh.

Al Mourabitoune, une branche dissidente d’Al-Qaïda au Maghreb islamique dont le noyau dur est implanté au nord du Mali, a, dans une annonce sur l’agence protagoniste Amaq, alimentée par l’Etat islamique, prêté allégeance à Daesh.

C’est un certain Abou Al-Walid Al-Sahraoui qui annonce la nouvelle sur la même agence dans un enregistrement vidéo. L’organisation sanguinaire Al-Mourabitoune a été créée par le tristement célèbre Mokhtar Belmokhtar avec la collaboration de son rival, le sinistre Abdelmalek Droukdel alias Abou Mossaâb Abdel Wadoud après l’implosion d’Al Qaïda au Maghreb islamique pour restructurer les rangs de l’entreprise criminelle.

Cet accord entre les deux chefs terroristes intervenait alors après l’échec de MBM dans l’attaque d’un site gazier de Tiguentourine, à In Amenas. MBM avait essuyé un vrai revers. Ses émissaires, envoyés pour accomplir la plus grande prise d’otages dans l’histoire seront tous neutralisés suite à une intervention spectaculaire d’une unité spéciale de l’Armée nationale populaire, permettant de libérer plus de 600 otages avec un minimum de victimes.

L’intervention de cette unité qui restera dans les annales de l’histoire a surpassé la chronique de la presse internationale. MBM, avant de décider de faire la paix avec son rival Droukdel, était à la tête d’une organisation à laquelle il avait prêté le nom «les signataires par le sang». La conjoncture les a incités à revoir la donne de leur devenir pour créer ainsi Al Mourabitoune.

Pourchassé des maquis de Skikda où il avait trouvé refuge après plusieurs tentatives de rejoindre le Sud, Droudkel a finalement réussi à rejoindre la Tunisie d’où il compte revenir avec de nouvelles recrues de différentes nationalités. Ce n’est pas tout: des renseignements font état d’une probable rencontre entre les deux chefs terroristes en Libye. Trop de coïncidences pour ne pas parler d’un complot qui prend forme.

La présence d’une base militaire américaine au sud de la Tunisie, l’assassinat d’un policier à Constantine par des terroristes dont la katibet Al Ghoraba a fait allégeance à Daesh déjà en 2015, Al-Mourabitoune qui vient de signer son rattachement a cette dernière et une éventuelle réunion de MBM avec Droukdel en Libye.

Pour les sources sécuritaires, il y a forcément un lien entre ces événements et l’assassinat du policier ne constitue pas un avertissement, mais le fait déclencheur d’un scénario criminel qui vise l’Algérie. La ville de Constantine a soudainement été replongée au coeur des années noires du terrorisme; coups de feu à Djebel El Ouehche, intervention des forces héliportées et mobilisation non-stop des forces de sécurité 24h/24.

Une douloureuse réalité qui a secoué toute l’Algérie. Pourquoi ce rattachement maintenant? La locomotive Daesh est-elle en marche contre le pays? Même si les forces de sécurité font un travail exceptionnel, la menace demeure omniprésente, notamment avec ce qui se passe actuellement en Libye et où plusieurs terroristes de cette organisation en Syrie et en Irak vont devoir se réfugier. Ce ne sera pas sans conséquences sur l’Algérie qui n’admettra pas un retour au terrorisme.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
42 queries in 0,427 seconds.