La protection civile simule un séisme à Mostaganem: Développer les compétences des unités d’intervention

lundi 20 mars 2017 à 14:11
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Le directeur de wilaya de la Protection civile a assisté au lancement d’un exercice de secours de simulation d’un tremblement de terre. Un dispositif a été mis en place suite à un violent séisme qui a frappé la région côtière d’Ouréah, à quelque 8 km du chef-lieu de wilaya.

Le samedi 18 mars à 10h du matin, un séisme de magnitude 6,4 sur l’échelle de Richter a frappé la région côtière d’Ouréah connue pour sa belle plage et ses édifices touristiques. L’épicentre a été enregistré à quelque 20 km à l’est de cette localité.
Le séisme a engendré des dommages sévères au niveau de la plage d’Ouréah, des Sablettes et de 3 communes avoisinantes Le colonel Ahmed Hassani a réuni son staff au centre des opérations. Une cellule de crise a été mise en place.

Les premières informations sur la situation font état d’importants dégâts matériels et les pertes humaines sont importantes.
Les ambulances et les secouristes acheminent les blessés vers un poste médical avancé (PMA) avant de retourner vers les localités touchées par le tremblement de terre.

Des bilans faisant état de victimes et de dégâts sont transmis périodiquement à la Direction générale. La Protection civile de 4 wilayas (Oran-Relizane-Mascara et Mostaganem) a pris part à cette opération réunissant 400 éléments. L’objectif tracé est de tester la capacité de ce corps de sécurité à mener des opérations de sauvetage en cas de séisme. Il s’agit de tester leur degré d’autonomie.
Sur place, le chargé de communication de la Protection civile a déclaré que cet exercice de simulation d’un tremblement de terre a pour but d’associer divers intervenants à l’exécution d’un plan régional de lutte contre les catastrophes naturelles et d’assurer une bonne coordination.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
73 queries in 3,183 seconds.