La grande muette rompt le silence: L’ANP «désarme» Boukrouh

Thursday 7 September 2017 à 21:41
Source de l'article : Letempsdz.com

L’armée Nationale Populaire (ANP) riposte au fondateur du Parti du Renouveau Algérien (PRA) et ancien ministre du commerce, Noureddine Boukrouh, dans le dernier numéro de la revue « El Djeich ». L’allusion à celui qui s’est attaqué, il y a quelques jours, à l’ANP est claire.

C’est un Boukrouh, désormais, désarmé auquel l’ANP riposte en des propos non ambigus, mais intransigeants et dénués de protocole inadéquat. La cible de l’éditorial de la revue « El Djeich » est nommée autrement. « Des plumes qui ont touché à tous les domaines et spécialités, depuis la chariâa à l’histoire en passant par l’économie, l’astronomie et autres sciences et domaines de connaissance », écrit l’ANP. Boukrouh présenté comme étant un islamiste, connu pour avoir qualifié le peuple algérien de «ghachi», a tenté de troubler l’ordre républicain en écrivant, il ya quelques jours, que l’Algérie n’a plus d’Etat. Un récidiviste quand on connait les propos peu patriotiques de l’ex-candidat à l’élection présidentielle de 1995. Noureddine Boukrouh qui n’a pas pu accéder à la présidence, préférant l’exil doré, tente de peser sur l’échiquier politique d’un pays qu’il dénigre pourtant, tant qu’il n’est pas nommé de nouveau à un poste qui répond à son ambition. « Mais en constatant leur échec, et devant l’incapacité de leur pensée à capter l’intérêt du public, elles ont cru bon de s’attaquer à l’ANP, pensant qu’à coups d’accusations, de procès d’intention, de travestissement de la vérité, avec profusion de notions académiques rébarbatives, de citations, d’aphorismes et autres artifices de réthorique, qu’on leur déroulera le tapis rouge, que le peuple applaudira et qu’elles entreront ainsi au panthéon de l’Histoire », écrit l’Armée Nationale Populaire. Les propos diffamatoires de Noureddine Boukrouh qui tente de se présenter comme alternative, ont été exprimés pendant le remaniement ministériel. Une conjoncture choisie par pour tenter d’instaurer la discorde dans le pays. Mais le citoyen algérien n’est pas dupe de leurs gesticulations, comme il n’a aucun besoin de tuteurs obnubilés par la course aux postes de responsabilité et qui, lorsqu’ils se voient isolés, vendent leur âme au diable et mettent leur plume au service d’intérêts revenchards, écrit l’ANP. Un message est lancé par l’Armée Nationale Populaire à ceux qui, comme Boukkrouh, qui, depuis leur exil doré, tentent de déstabiliser le pays. A tous ceux qui, en secret, ouvertement ou implicitement, réclament l’intervention de l’armée nous rappelons les propos du Vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaid Salah, lors de sa dernière visite en 2ème et 5ème régions militaires: «Notre armée demeurera une armée républicaine, engagée à défendre la souveraineté nationale, l’intégrité territoriale et l’indépendance du pays. Une armée qui ne se départira pas de ses missions constitutionnelles quelles qu’en soient les conditions et circonstances », écrit l’ANP.

Mounir Abi

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
97 queries in 8.061 seconds. http://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5