Hassi Benabdallah (Ouargla) : L’élevage de crevettes bientôt opérationnel

dimanche 30 octobre 2016 à 23:09
Source de l'article : Letempsdz.com

La ferme d’élevage de la crevette de Hassi Benabdallah, 20 km de la wilaya de Ouargla, est appelée à jouer un rôle pivot dans l’accompagnement du programme ambitieux de développement de l’aquaculture en Algérie, a indiqué dernièrement à Ouargla le coordonnateur des services de la pêche au ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche (MADRP).

S’exprimant lors d’un symposium sur l’élevage de crevettes en milieu saharien, M. Taha Hamouche a affirmé que la nouvelle ferme expérimentale de Hassi Benabdallah devra jouer un rôle pivot en matière d’accompagnement de la concrétisation du programme ambitieux, piloté par le ministère de tutelle, pour le développement de l’aquaculture et le renforcement de la production aquacole.
Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de la coopération algéro-sud-coréenne, pourra contribuer aussi à la création d’emplois, surtout pour la main-d’œuvre locale dans les régions du Sud du pays, a-t-il ajouté. Concernant les projets aquacoles en production, le directeur du département de l’aquaculture au MADRP, Ramdane Oussaïd, dans une intervention sur la situation actuelle et les perspectives de l’aquaculture en Algérie, a indiqué que sur 75 barrages exploitables à l’échelle nationale pour la pratique de la pêche continentale, 40 font l’objet d’exploitation de la part de 55 concessionnaires, avec une production estimée à 2000 tonnes/an de différentes espèces de poissons.

Le même responsable a relevé, s’agissant de la pisciculture artisanale intégrée à l’agriculture, qui suscite un vif engouement des agriculteurs, notamment en zones sahariennes, que 248 exploitations agricoles ont bénéficié d’alevins, sachant que la production annuelle atteint une moyenne de 200 tonnes de poissons d’eau douce, tels que le tilapia du Nil.
Dans son intervention sur l’introduction générale de l’élevage de la crevette dans les fermes aquacoles, le chef de projet à l’institut sud-coréen de recherche et de développement dans le domaine de la pêche NIFS (National Institute of Fisheries Science), In-Kwon Jang, a mis en relief les performances et le développement constatés dans les deux projets consacrés à l’élevage de crevettes, à savoir la ferme d’El-Marsa, dans la wilaya de Skikda), réalisée pour le développement de l’aquaculture en eau marine, et celle de Hassi Benabdallah, en eau saumâtre.

Réalisées au titre d’une coopération algéro-sud coréenne, ces deux fermes constituent une première en Afrique, notamment grâce à l’utilisation de procédés modernes d’élevage de crevettes tels que la technique ‘’biofloc’’ (technique d’élevage de poisson d’eau douce et de crevette).
Le directeur du Centre national de recherche et de développement de la pêche et l’aquaculture (CNRDPA), Rachid Anane, a fait état, dans son exposé sur la stratégie de développement et les potentialités de l’industrie liées à l’élevage de la crevette en Algérie, d’une nouvelle opération retenue pour réaliser une unité de fabrication d’aliments d’une capacité de 10 tonnes/jour au niveau de la ferme de Hassi Benabdellah, signalant que les bâtisses de cette future structure sont construites.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
15 queries in 0,431 seconds.