Du 26 novembre au 3 décembre à Draa Ben Khedda Foire du miel et autres produits de la ruche

mercredi 23 novembre 2016 à 22:48
Source de l'article : Lejourdalgerie.com

L’Association des apiculteurs professionnels du massif du Djurdjura, en partenariat avec la direction locale des services agricoles et la chambre d’agriculture de wilaya de Tizi-Ouzou, organise du 26 novembre au 3 décembre prochains une foire dédiée au miel et à d’autres produits de la ruche au Centre culturel de Draa Ben Khedda.

Parmi les objectifs assignés à cette manifestation, la valorisation des productions de l’apiculture du massif du Djurdjura, la promotion de l’apiculture par l’insertion des apiculteurs amateurs dans les milieux professionnels, la sensibilisation sur les vertus des produits de la ruche, l’amélioration de la visibilité pour la filière apicole, l’écoulement de la production, la lutte contre les miels frauduleux, la sensibilisation des autorités pour la prise en charge des préoccupations professionnelles des apiculteurs.

Pour les initiateurs de la foire, l’occasion sera saisie pour sensibiliser les consommateurs, faire connaître les différentes variétés du miel du massif du Djurdjura, faire des démonstrations d’analyse du miels et faire connaitre aussi les différents produits de l’apiculture.

Les professionnels de l’apiculture de la wilaya de Tizi Ouzou entendent réclamer la classification du miel du massif du Djurdjura comme produit de terroir, sa labellisation. Sont attendus à cette manifestation, une vingtaine d’exposants parmi des apiculteurs professionnels, des producteurs de la région Centre du pays.

L’Association des apiculteurs professionnels du massif de Djurdjura profitera à l’occasion pour présenter son programme portant sur le développement de l’apiculture au massif du Djurdjura, notamment à travers l’appui technique aux apiculteurs par la formation professionnelle, la formation continue et la vulgarisation de l’apiculture moderne.

La même association entend également proposer des actions à mener pour protéger et sauvegarder la race locale et ses écotypes, améliorer le tapis mellifère et ce, par l’encouragement à la plantation de plantes utiles aux abeilles et valoriser les productions de l’apiculture.


A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
22 queries in 0,470 seconds.