Cap sur le développement local à Ghardaïa

lundi 31 octobre 2016 à 11:20
Source de l'article : Jeune-independant.net

Les différents projets d’ordre social et culturel développés dans les régions du Sud ont servi à améliorer les conditions de vie des populations locales

L’intérêt accordé aux communes isolées saute aux yeux. C’est le constat que l’on fait lorsqu’on essaye de faire le point, notamment concernant les initiatives menées dans ces régions sur le plan social et culturel. Faire le point sur tout ce qui est réalisé mérite l’intérêt. En effet, il est intéressant de rappeler ce qui est fait dans nos régions du Sud.

Surtout que beaucoup de projets, rien que sur le plan social et culturel, étonnent ceux qui se rappellent du désert qui dominait la région, le manque d’activités et de ce type de projets qui faisaient défaut…

De quoi clouer le bec des détracteurs qui soutiennent qu’il y a peu d’intérêt accordé aux régions du Sud. Cependant, les différents projets sociaux et culturels, développés à travers les communes de la wilaya de Ghardaïa vont, sans aucun doute, servir à améliorer les conditions de vie des populations locales.

De ce fait, de grands intérêts accordés à ces communes, parfois isolées, sautent aux yeux. C’est ce que l’on constate, lorsqu’on fait le point, notamment, concernant les initiatives menées dans la région, sur ces deux plans.

Fondés sur une approche décentralisée, participative, de coordination et de bonne gouvernance, ces projets, en cours de réalisation, vont avoir des résultats tangibles en matière de lutte contre la pauvreté, l’exclusion sociale et la précarité, et d’amélioration des conditions de vie des citoyens, à la faveur, notamment, de l’adhésion des autorités locales, des ministères concernés et de la participation active de la population et des organisations de la société civile.

Parmi les projets qui découlent des programmes lancés jusque-là, celui consacré à l’appui de la relance économique, reste, indubitablement, le plus important, de par l’enveloppe budgétaire qui lui est allouée d’une part, et le caractère des projets initiés, d’autre part.

En effet, ce dernier, qui se veut un prolongement des fonds de développement du Sud, fait ressortir, d’ores et déjà, des résultats encourageants qui sont, selon les experts et les témoignages, la conséquence de nouvelles méthodes de gestion, à savoir : la transparence de l’implication du citoyen dans tous les projets entamés à ce jour.

C’est ainsi que des visites sur le terrain, à l’image de celle, précédemment effectuée par le nouveau waliAzzedine Méchri, dans la nouvelle wilaya déléguée ‘’d’El-Ménia’’, à l’effet de constater l’état d’avancement des projets initiés, mais aussi de relever les insuffisances et les nombreuses lacunes constatées dans cette wilaya déléguée et dans ses communes, qui retardent la concrétisation de certaines réalisations.

Il va sans dire, au passage, que ces réalisations s’articulent autour de différentes projets en cours, tels que la réfection des routes urbaines et des réseaux d’assainissements logements, Hôpital et dispensaires et tout particulièrement les édifices scolaires et sportifs (stades, salles omnisports et aires de jeux), destinées au développement des aptitudes sportives et artistiques des enfants et des jeunes, à la lutte contre toute forme de délinquance et au décrochage scolaire, au renforcement des équipements de proximité, et à la satisfaction des besoins des classes moyennes et des ménages à revenus limités.

La concrétisation de ces différents projets confirme l’intérêt particulier accordé par la haute autorité du pays, en assurant l’amélioration du cadre de vie des citoyens, à travers l’exécution et le suivi de l’avancement des programmes inscrits.

Elle témoigne, également, du caractère ouvert et permanent de ce grand chantier de règne, dans cette wilaya déléguée d’El-Menia, au titre du programme 2015/2019.

Cependant, plaçant l’élément humain au centre des préoccupations du wali, ces chantiers structurants commencent déjà à donner, dans ces communes éloignées de la wilaya de Ghardaïa, des résultats perceptibles dans les différents champs d’intervention, contribuant, ainsi, de manière considérable, à l’amélioration des conditions de vie de la population.

Cette initiative a favorisé, en outre, l’émergence d’une dynamique, sans précédent, qui touche les différentes franges de la société, notamment les foyers, les jeunes et les catégories vulnérables qui peuvent, désormais, grâce à la contribution de la société civile, adhérer d’une manière plus active au processus de développement que connaît l’Etat par le biais des différents programmes et projets mis en œuvre dans ce cadre.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
18 queries in 0,497 seconds.