Béni-Saf: Débrayage au port de pêche

jeudi 27 octobre 2016 à 21:22
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

Ils seraient quelque 200 marins-pêcheurs activant à bord de navires de pêche rattachés au port de Béni-Saf qui sont entrés en grève dans leur seconde semaine, apprend-on sur place. Leur principale revendication, voir s’ouvrir la pêche dans les zones moins de 6 miles.

Leur peine, l’arrêté du 28 Joumada Ethania 1425 correspondant au 15 août 2004 fixant les caractéristiques techniques des navires de pêche intervenant dans les zones de pêche. Notamment dans son article 1 qui indique que les navires de pêche intervenant dans la zone située à l’intérieur des six (6) miles marins au sens de l’alinéa 1er de l’article 32 du décret exécutif n° 03-481 du 19 Chaoual 1424 correspondant au 13 décembre 2003, susvisé, doivent avoir les caractéristiques techniques suivantes réunies, une jauge brute n’excédant pas 90 tonneaux, une longueur hors tout inférieure à 24 mètres et une puissance du moteur inférieure à 370 kilowatts.

Selon les déclarations des uns et des autres, les marins-pêcheurs ne contestent pas le texte mais souhaitent trouver une oreille attentive à leurs préoccupations, eux qui, diront-ils, sont las de retourner souvent bredouilles au port, et de faire face aux charges (fuel, impôts, remboursements des crédits, entretien des bateaux…) de plus en plus lourdes.

Contactés, les responsables du secteur ont déclaré avoir tenu plusieurs réunions avec tous les concernés, ajoutant que les efforts se poursuivent pour trouver une «porte de secours» préférablement sociale. Selon une toute dernière information, deux inspecteurs du ministère seraient sur le point de faire le déplacement à Aïn-Temouchent pour discuter du sujet.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
9 queries in 0,390 seconds.