Béjaïa : Le RCD organise une «marche contre l’austérité»

jeudi 3 novembre 2016 à 21:36
Source de l'article : Reporters.dz

Dans la perspective de la marche citoyenne que compte organiser le RCD, après demain, samedi 5 novembre 2016, au chef-lieu de la wilaya de Béjaïa, une conférence de presse a été tenue, hier, au siège régional du parti en plein centre-ville. Elle a été animée par deux cadres du parti, à savoir Mouloud Deboub, élu à l’APW et président du bureau régional (BR) du RCD à Béjaïa, et Réda Boudraâ, secrétaire national chargé de la formation.

De prime abord, les deux conférenciers ont affiché un optimisme démesuré quant à la réussite de leur manifestation, en annonçant une très forte mobilisation de militants et sympathisants du RCD, auxquels seront joints des citoyens lambda.
Pour ce faire, ont-ils souligné, le bureau régional du parti à Béjaïa a instruit toutes ses structures de base, notamment les sections communales, à l’effet de mieux se préparer pour cet événement, en multipliant des réunions préparatoires, des rencontres de proximité, des campagnes d’affichage…

Ainsi, les membres de l’ensemble de sections communales du RCD ont été invités par les responsables du bureau régional à mettre le paquet en termes de logistique. Il s’agit notamment de mettre à la disposition des militants et autres citoyens désirant participer à cette marche, des bus ou des fourgons de transport.
« Nous sommes en train de mettre les bouchées doubles à travers nos structures, pour faire de ce samedi 5 novembre, une journée de mobilisation et de protestation citoyennes. Du coup, nous avons mis sur pied une commission chargée du suivi et de la préparation de la marche au niveau de notre BR », a affirmé M. Deboub.
« Il s’agit de réinvestir le terrain politique à chaque fois que la situation l’exige de nous. Parce que la situation aussi bien au niveau de notre région qu’au niveau national est critique que nous sommes politiquement interpellés pour être à l’avant-garde du combat de la société civile et des forces du progrès», a expliqué, en outre, ce chef de groupe des élus RCD à l’APW de Béjaïa. Avant d’être relayé par son camarade, Réda Boudraâ, qui lancera : « En tout cas, ce n’est pas la première fois que notre parti va investir la rue pour être aux côtés de la population »
À noter que les deux conférenciers ont tenu à revenir sur les derniers développements qu’a connus la situation politique, économique et sociale, notamment dans la région. Fustigeant les pouvoirs publics, ils assènent : « Pour construire des casernes de gendarmerie dans notre région, le pouvoir ne se lésine pas sur les moyens financiers. Mais, pour ce qui est de l’annulation des projets structurants, le pouvoir se justifie par la crise économique ».

Sur leur lancée, les deux orateurs ne manqueront pas de s’en prendre au wali de Béjaïa avec lequel le RCD croise le fer depuis une année. Dénonçant le train de vie de ce commis de l’Etat, les deux intervenants rappellent que « plus de 3 milliards de centimes ont été débloqués sur le compte administratif 2015 pour refaire des espaces verts, des résidences de wilaya à la cité Sidi Bouali et plus de 800 millions de centimes pour refaire les sanitaires du siège de wilaya. Le comble est que l’argent a été débloqué sur le compte administratif sans l’approbation de l’APW ».
Les deux conférenciers n’ont pas raté l’occasion pour revenir sur l’affaire controversée de lynchage du voleur à la tire au marché hebdomadaire d’Akbou. Bien que ces derniers condamnant vigoureusement cette « vendetta populaire », jugée « aussi choquante qu’inquiétante » par les deux intervenants, ils déplorent « l’absence flagrante de l’Etat ».
Avant de conclure, les deux responsables du RCD lance un appel à la population de la région pour venir participer massivement à la « marche contre la politique d’austérité »

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
19 queries in 0,410 seconds.