200 millions DA d’impayés à Sonelgaz à Tizi Ouzou

dimanche 9 octobre 2016 à 18:47
Source de l'article : Leconews.com

Est-ce la fin de récréation ou c’est plutôt le temps des vaches maigres ? Les deux formules attestent en tout cas la situation du pays dans le contexte actuel, du moins en ce qui concerne la consommation énergétique.

Voilà donc, après des mises en garde et des campagnes incessantes pour sensibiliser les ménages et les collectivités locales sur la nécessité de rationaliser la consommation en électricité, Sonelgaz est passée à l’acte en procédant des coupures pures et simples à ses clients endettés. C’est le cas dans la wilaya de Tizi Ouzou, où, pas moins de 40 000 foyers et 31 APC de la wilaya ont été touchés par des coupures depuis le début de l’année en cours dans le cadre de la vaste opération de recouvrement de ses créances lancée par l’entreprise publique à travers sa filiale SDC centre (société de distribution).
Afin de justifier cette décision mal admise que ce soit par l’opinion publique ou les élus locaux, le directeur de la filiale de Sonelgaz, M. Salah Bara, a saisi l’occasion de la dernière session de l’APW de Tizi Ouzou, qui s’est tenue jeudi dernier, pour réitérer son appel à plus d’efforts pour la réduction de la surconsommation mais aussi les collectivités locales à plus de responsabilité pour honorer leurs créances vis-à-vis de Sonelgaz dont la situation financière est de moins en moins rassurante.
Cependant, l’état des lieux présenté par le responsable de la SDC n’est pas du tout réjouissant en affirmant que « 59 communes sur les 67 que compte la wilaya de Tizi Ouzou ont été destinataires de mises en demeures relatives à des factures non payées. Des engagements et compromis ont été trouvés dans certains cas alors que dans d’autres cas la décision de procéder à ces coupures a été, malheureusement, inévitable. »
En termes de recouvrements des factures impayées, le même responsable a fait état de 36 millions de dinars récupérés par sa société dans le sillage de la campagne lancée depuis quelques mois, mais ceci demeure insuffisant lorsque l’on sait que les créances impayées à la Sonelgaz cumulent 200 millions de dinars, soit un taux de recouvrement qui ne dépasse pas les 18%.
Outre les collectivités locales, le ménages, eux, sont de plus en plus dans l’incapacité de faire face aux dus engendrés par leur consommation en électricité, car, les créances des foyers auprès de la Sonelgaz avoisinent les 100 millions DA, soit 50% des factures impayées à travers la wilaya de Tizi Ouzou. Laquelle situation a amené le directeur de la SDC à regretter devant les élus locaux à l’APW qu’« une centaine de coupures est enregistrée quotidiennement. »
La situation délicate, marquée par la hausse spectaculaire des factures impayées, à laquelle est confrontée Sonelgaz prend de plus en plus de l’ampleur à travers tout le pays depuis notamment le début de l’année en cours avec la hausse des prix des produits énergétiques décidée dans le cadre de la loi de Finances pour 2016.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
18 queries in 0,430 seconds.