Tlemcen: 395 listes déposées

Tuesday 26 September 2017 à 13:59
Source de l'article : Letempsdz.com

Les préparatifs pour les élections locales à Tlemcen se poursuivent. Pas moins de 395 listes de candidatures aux élections locales (APC et APW) du mois de novembre prochain ont été déposées dimanche avant l’heure butoir de minuit, a-t-on appris de la direction de la réglementation et de l’administration (DRAG) de la wilaya de Tlemcen. Ainsi les 53 communes que compte la wilaya ont été couvertes par les grandes formations politiques, à savoir FLN, RND, HMS, Taj, tout comme pour l’APW.

D’autres formations politiques ne se sont présentées que partiellement dans quelques communes, notamment le chef-lieu et les grandes communes dont on peut citer celles de Mansourah, Chétouane, Remchi, Nedroma, Ghazaouet et Maghnia. Quelques têtes de listes ont été dévoilées. Ainsi au FLN, c’est l’ex-député, le Dr Bekhchi Mohamed, qui a été placé à la tête de la liste de l’APW. A l’APC de Tlemcen, le choix a été porté sur un cadre d’entreprise en la personne de Chérif Benmoussa. L’ex-président de l’APC, Khouani, a quitté le FLN et s’est présenté sous les couleurs du parti Taj à la tête de la liste de l’APW.
La liste Taj de l’APC de Tlemcen a été confiée à un autre dissident du FLN, à savoir Kouiyass Djilali. Au RND, c’est un cadre du parti qui dirigera la liste de l’APW, M. Meraoui, et l’APC sera menée par un jeune en la personne de Mohamed Seghir, commerçant de son état. Concernant les autres partis, dont certains se sont constitués en alliance, on retrouve les mêmes candidats qui se sont présentés aux législatives, à l’image du FNA, du PT et de certaines petites formations politiques. Comme d’habitude, ces listes ont fait des mécontents qui aspiraient à un changement, notamment du côté du FLN et du RND.
Des dissensions sont déjà apparues et font l’objet de débats sur la place publique parmi les militants de ces deux grandes formations politiques, sauf que l’enthousiasme pour ces élections locales n’est pas au rendez-vous et le spectre de l’abstention plane sur tous les esprits. «L’on ne comprend toujours pas l’attitude des responsables des partis politiques, notamment au FLN et au RND. C’est toujours les mêmes individus qui sont portés sur le devant de la scène et de manière cyclique. Aujourd’hui, il est député, ensuite président d’APC ou d’APW, pour se retrouver ensuite sénateur», affirment les militants.

B. Soufi

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
95 queries in 7.887 seconds. http://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5