TAJ : Installation du bureau communal de Tizi Ouzou

dimanche 13 novembre 2016 à 11:19
Source de l'article : Jeune-independant.net

Le parti d’Amar Ghoul, TAJ, ne compte pas se contenter d’être un simple décor dans le paysage politique national, mais de participer pleinement à la recherche et à l’identification de mécanismes devant rendre possible la sortie de crise économique et sociale qui vient de cingler à nouveau le pays.

Cette volonté de s’imposer en tant que réel parti politique national a été rappelée hier, à l’issue de la mise sur pied du bureau communal de Tizi Ouzou, laquelle a eu lieu dans l’espace du petit théâtre communal. Les grandes lignes de TAJ, notamment celles à suivre dans le futur proche, ont été effectivement mises en avant par les différents intervenants, plus particulièrement par Ali Hellouane, président du bureau régional TAJ de Tizi Ouzou.

Devant une assistance nombreuse composée essentiellement de jeunes des deux sexes et qui évoluent, dans leur écrasante majorité, dans le milieu universitaire, Ali Hellouane a mis un accent particulier sur l’investissement opéré par le parti dans la jeunesse.

Ce rendez-vous politique sera également une opportunité pour les organisateurs de rappeler l’égalité des sexes au sein de leur parti et surtout le principe qu’il compte imposer à l’échelle nationale.
La jeunesse dans son ensemble semble aussi constituer l’une des motivations premières de TAJ, puisqu’il a été rappelé à son endroit que c’est elle (la jeunesse) qui constituera l’avenir de l’Algérie.

Le parti TAJ semble bien jouer à fond la carte « jeunesse « puisque les organisateurs ont profité de cette rencontre tizi-ouzienne pour appeler les jeunes à participer massivement à la rencontre de la jeunesse programmée par le parti d’Amar Ghoul 26 de ce mois à Alger. Notons enfin que les ambitions de TAJ à Tizi-Ouzou sont bien raisonnables. Point de discours pompeux ou de surestimation de ses capacités.

En effet, les organisateurs et animateurs de cette rencontre n’ont pas essayé d’aller à contre-sens de l’ordre sociologique et politique de la Kabylie.

En effet, la famille politique de TAJ est partie du principe que la Kabylie reste la chasse gardée du FFS et du RCD. L’exemple du FLN et du RND, lesquels ont pourtant la mainmise sur l’administration en sus des énormes moyens financiers dont ils jouissent, et qui n’arrivent pas à bousculer le FFS et le RCD ou même à leur faire le moindre ombrage, a certainement servi de baromètre au TAJ.

Ce qui laisse conjecturer légitimement dès lors que le parti d’Amar Ghoul compte jouer les trouble-fêtes parmi ceux qui sont résignés à prendre ce qui est laissé par les deux partis (FFS et RCD), à l’instar du FLN et du RND. Notons enfin qu’à l’issue d’un vote dans le respect strict de la démocratie, l’assistance à choisi Nourreddine Rahoune comme président du bureau communal TAJ de Tizi-Ouzou.

Pour le poste de vice-président, l’assistance, toujours selon le principe de la démocratie, a choisi Mohand Ameur.
Pour le reste des membres du bureau, le choix a été opéré par Noureddine Rahoune en personne, et ce conformément aux règlements et statuts du parti. Notons enfin qu’une femme fait partie de ce bureau communal.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
27 queries in 0,519 seconds.