Résolutions du campus de la jeunesse du RCD: “Œuvrer pour l’avènement d’un État qui libère les Algériennes et les Algériens”

lundi 21 novembre 2016 à 12:01
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Outre les incontournables thématiques liées à la situation politique, économique et sociale du pays, cette rencontre a également servi de cadre pour les jeunes du parti pour se familiariser avec la culture d’organisation, les techniques de communication et d’intervention dans la vie sociale.

Les travaux du Campus de la jeunesse libre du RCD, tenu les 17, 18 et 19 du mois en cours, ont été sanctionnés par une série de résolutions. Dans leurs conclusions, les travaux de ce campus convergent sur “la nécessité d’œuvrer pour l’avènement d’un État qui libère les Algériennes et les Algériens, afin de prendre en charge leur destin, construire leur avenir et réaliser leurs rêves”. Cela suppose, ajoute-t-on, “la fin d’un modèle où l’État central décide de tout, ligotant par là même ses propres démembrements pour agir dans le sens du développement au plan local”, lit-on dans le document des résolutions de la jeunesse libre du RCD.

Il est également souligné dans ce document une résolution sur le volet économique. Et qui consiste en “l’impérieuse nécessité pour les pouvoirs publics de se recentrer sur le développement des infrastructures et des services
collectifs. Le corollaire de ce paradigme est la promotion des conditions pour susciter et encourager l’initiative privée dans le cadre d’une planification des objectifs de développement”.

La question de la crédibilité des institutions est soulevée, comme un leitmotiv, par les participants pour souligner que “rien de durable ne peut se faire sans l’adhésion des populations et le respect de leurs suffrages”.

Des questions qui sont d’une brûlante actualité comme “la soumission à l’Exécutif de l’appareil judiciaire avec son lot d’impunité, de corruption et de passe-droits, qui gangrènent la vie économique du pays, l’école et la qualité de la formation, ainsi que son adaptation aux objectifs de développement, la pauvreté et la solidarité”. Lesquelles questions ont été largement débattues par les participants lors des conférences données lors de ce Campus des jeunes du RCD.

En outre, les ateliers animés par les cadres du parti ont eu pour objectif “d’armer les jeunes militants d’une culture d’organisation, de techniques de communication et de méthodes d’intervention dans la vie sociale”.

Des ateliers qui se sont articulés autour des thèmes sur la laïcité, les droits de l’Homme, la transition démocratique ou des questions plus générales comme le syndicalisme, le code du travail, les cotisations sociales, etc.

Il y a lieu de rappeler que dans son allocution d’ouverture du campus, le président du RCD, Mohcine Belabbas, avait exhorté la jeunesse de son parti à militer “pour un nouveau départ pour l’Algérie et ne pas céder aux crispations et au pessimisme ambiant et entretenus par une politique officielle sans ambition pour le pays et qui veut enfermer l’Algérien dans un spectre de peurs multiples”.

En somme, le bureau national de la JLRCD se félicite “de l’engagement des jeunes du parti qui ont autofinancé cette activité par des souscriptions dans leur section”.

“Fort de cet engagement, le bureau national se fixe comme premier objectif la poursuite de la structuration du mouvement à travers un programme qu’il établira lors de sa prochaine réunion, prévue le 2 décembre 2016”, conclut le bureau national de la JLRCD.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
17 queries in 0,437 seconds.