Remise en cause des grandes orientations économiques: Les regrets du parti de Benflis

dimanche 13 août 2017 à 11:04
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Les dernières évolutions qu’ a connues le pays sur les plans politique, économique et social interpellent au plus haut point le parti de Ali Benflis, Talaie El Houriyet.
Les hautes instances de cette formation politique d’opposition annoncent d’ailleurs la quatrième session de son comité central pour le 26 août 2017. Session qui verra le parti tabler sur plusieurs dossiers, notamment le rapport sur l’évolution de la situation politique, économique et sociale depuis la troisième session du comité central, ainsi que celui sur les conditions politiques, institutionnelles et juridiques dans lesquelles se tiendront les prochaines échéances électorales.

L’on retiendra également le rapport du bureau politique au comité central et le rapport sur la situation organique du parti. Dans un long communiqué adressé à notre rédaction, les rédacteurs du bureau politique de Talaie El Houriyet font part de la préoccupation de leur composante sur l’ascendant que prend le pouvoir de l’argent dans la décision politique.

Un phénomène qui a d’ailleurs obligé l’Etat, suggèrent les rédacteurs, à entreprendre des actions pour lutter contre la corruption et séparer l’argent et la politique. Selon le document, le parti est convaincu que «seule une justice indépendante et une volonté politique affirmée mettront fin à l’impunité». Tout en appelant à mieux définir les moyens mis à contribution pour financer l’économie, Talaie El Houriyet regrette une certaine remise en cause des choix économiques stratégiques, particulièrement dans les domaines du tourisme, de l’industrie et de l’agriculture.

Le texte renvoie, on ne peut plus explicitement, à l’épisode qui a vu l’actuel gouvernement tirer à boulets rouges sur le précédent au sujet des grandes orientations économiques du pays, dont celle relative à l’industrie. Au volet des libertés, le bureau politique du parti ne manque pas de faire part de ses craintes quant au sort de ces dernières par rapport aux dispositions de la Constitution et des conventions internationales. Il évoque des atteintes à la liberté d’association, de manifestation et d’expression… «Le Bureau politique, réitère à cet égard, sa solidarité avec tous ceux qui luttent pour leurs droits légitimes par des moyens pacifiques», est-il noté.

Le phénomène de la transhumance et de l’immigration clandestine interpelle également Talaie El Houriyet. Ce dernier regrette que les autorités n’aient pas su anticiper le phénomène de la migration des subsahariens pourtant prévisible «pour offrir aux demandeurs d’asile et aux migrants, l’accueil, la protection et la sécurité et condamne l’exploitation politicienne du drame humain que vivent ces populations».

Le bureau politique invite par ailleurs, à davantage d’efficacité de l’action publique dans des domaines comme l’éducation, le logement, la santé, l’approvisionnement en eau et la gestion des catastrophes naturelles tels les feux de forêts. Selon le même communiqué, le bureau politique du parti a été informé des résultats de la consultation des secrétaires et coordonnateurs territoriaux du parti, conduite par le président du parti, au sujet de la position de Talaie El Houriyet quant aux échéances électorales à venir, position qui sera adoptée démocratiquement lors de la quatrième session du comité central.

Le bureau politique a exprimé sa profonde satisfaction quant au bon déroulement de ces consultations. Il s’est félicité de l’enracinement de la pratique de la consultation des différents échelons du parti avant la prise de décision sur les questions importantes pour la vie du parti et les grandes problématiques nationales, est-il mentionné.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
86 queries in 7,953 seconds.