Medelci : « Le Président Bouteflika a exhorté les membres du Conseil constitutionnel à consolider l’Etat de droit »

mercredi 19 octobre 2016 à 16:20
Source de l'article : Dknews-dz.com

Le président du Conseil constitutionnel Mourad Medelci a affirmé mardi à Alger que le président de la République Abdelaziz Bouteflika a exhorté les membres de cette institution à consolider l’Etat de droit.

Le président de la République a exhorté les membres du Conseil constitutionnel à consolider l’Etat de droit, a affirmé M. Medelci à l’issue de la prestation de serment par ces derniers soulignant que « la consolidation de l’Etat de droit est le souci majeur des institution de l’Etat y compris le Conseil constitutionnel ».

« La prestation de serment devant le président de la République, conformément à l’article 183 de la Constitution dénote à notre sens l’engagement de tous les membres du Conseil constitutionnel à accomplir pleinement leur mission dans le cadre de la Constitution », a soutenu M. Medelci.

Le chef de l’Etat a félicité le président du Conseil constitutionnel, M. Mourad Medelci, et les membres du Conseil et leur a notamment souhaité plein succès dans l’accomplissement des missions dévolues à cette institution, qui ont été élargies par la dernière révision de la Constitution.

Ont assisté à cette cérémonie le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, le ministre d’Etat, directeur de Cabinet à la présidence de la République, Ahmed Ouyahia, le ministre d’Etat, conseiller spécial du président de la République, Tayeb

Belaïz, le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Tayeb Louh, le président de la Cour suprême, Slimane Boudi et la présidente du Conseil d’Etat, Soumia Abdessedouk.

Le Conseil constitutionnel est composé de douze (12) membres : quatre (4) désignés par le président de la République, dont le président et le vice-président du Conseil, deux (2) élus par l’Assemblée populaire nationale, deux (2) élus par le Conseil de la nation, deux (2) élus par la Cour suprême et deux (2) élus par le Conseil d’Etat.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
15 queries in 0,407 seconds.