Les jeunes algériens et africains appelés à établir des passerelles entre eux

mercredi 30 novembre 2016 à 11:08
Source de l'article : Www.aps.dz

ALGER – Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, a appelé mardi à Alger les jeunes algériens et africains à établir des passerelles entre eux pour développer les relations de partenariat, de partage d’expériences et d’étroites collaborations.

« Je tiens à renouveler mon appel à l’ensemble de la jeunesse algérienne et africaine à établir des passerelles entre elles pour développer des relations de partenariat, de partage d’expériences et d’étroites collaborations notamment dans le cadre de leur actions internationales », a souligné le ministre à l’ouverture de la 10e édition de la Journée africaine de la jeunesse placée sous le signe « rôle de la jeunesse africaine dans la modernisation du panafricanisme: passerelles échanges d’expériences ».

« C’est pourquoi nous avons voulu aujourd’hui vous offrir cet espace de concertation et d’échanges en présence d’émminentes personnalités et je souhaite que les débats vous soient fructueux », a indiqué le ministre en s’adressant aux étudiants africains venus d’une quinzaine de pays d’Afrique.

M. Ould Ali n’a pas manqué de rendre hommage aux étudiants de la République arabe démocratique sahraouie (RASD) « à travers eux, à tout le peuple sahraoui qui lutte pour son autodétermination et son indépendance ». Une pensée particulière a été également réservée également à la jeunesse et au peuple palestinien.

En Algérie, note M. Ould Ali, « cette année restera marquée par la promulgation de la Constitution algérienne initiée par le président de la République M. Abdelaziz Bouteflika, qui a, à travers la création du Conseil supérieur de la jeunesse, nouvel espace de consultations des jeunes algériens, s’engage aux côtés de notre jeunesse, à construire l’Algérie de demain ».

« Cet engagement reste ferme notamment en cette période de conflits dans certaines régions de notre continent où la diplomatie algérienne ne cesse d’œuvrer en étroite collaboration avec l’Union africaine (UA) et les Nations unies à une résolution pacifique hors ingérence », a ajouté le ministre.

« Notre pays, dès le recouvrement de son indépendance, s’est résolument engagé dans le soutien des peuples pour le parachèvement de l’indépendance des pays africains, l’édification de passerelles de coopération entre pays et le partage des expériences dans différents cadres », a-t-il indiqué.

« C’est ainsi que nous sommes fiers d’avoir accueilli près de 10.000 étudiants africains de 40 nationalités », a-t-il poursuivi.

De son côté, dans une allocution qu’il a prononcée à l’occasion, le Secrétaire générale auprès du ministère des Affaires étrangères, Rabhi Hacene, a rappelé que le choix symbolique du 1er novembre pour célébrer la journée africaine de la jeunesse s’est fait « en hommage à la révolution algérienne et le soutien de l’Algérie aux causes justes dont la question sahraouie », dernière colonie en Afrique, occupée par le Maroc depuis 1975, soutenu par la France.

La journée de la jeunesse africaine qui a été célébrée cette année, le 29 novembre, avait été instaurée en 2006 par l’UA.

« Jeunesse, sécurité, modernité, et développement pour l’Afrique que nous voulons », a été le slogan choisi par la jeunesse africaine mobilisée pour notamment l’agenda 2063 et à l’approche de l’année 2017 qui sera consacrée à la jeunesse africaine.

Outre le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Tahar Hadjar, le minsitre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, le représentant du ministère des Affaires étrangères, Hassene Rabhi, étaient également présents à l’évènement, le représentant de l’association des comités olympiques africains, la commission de la jeunesse de l’Assemblée populaire nationale, des représentants du corps diplomatique accrédité à Alger, l’Union de la Jeunesse africaine, des représentant du Forum des Chefs d’entreprises (FCE), le représentant du Comité olympique algérien (COA) et le représentant des Scouts musulmans.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
19 queries in 0,533 seconds.