Les adversaires de saâdani réagissent : « Merci, Monsieur le président! »

dimanche 23 octobre 2016 à 8:34
Source de l'article : Lexpressiondz.com

La nouvelle direction du parti doit s’engager à retrouver l’unité des rangs.

Les adversaires de Amar Saâdani sont aux anges. «La démission de Saâdani était attendue, elle intervient au moment opportun», a souligné hier Kassa Aïssi, ancien porte-parole du FLN, ayant rejoint la direction unifiée du FLN, présidée par Abderrahmane Belayat. «Nous remercions le président du parti, Abdelaziz Bouteflika, qui a donné une réponse favorable aux appels des moudjahidine à délivrer le FLN confisqué par la clique de Saâdani», a-t-il soutenu.
«A travers sa décision, le chef de l’ Etat a évité au FLN de som-brer dans le pourrissement insoutenable», a-t-il dit. «Il est le point final d’un roman qui commence», a indiqué M Aïssi qui a voulu paraphraser Malek Haddad. «La démission de Saâdani nous rappelle celle de Kaïd Ahmed en 1972, du FLN, dans la mesure où elles sont toutes les deux justifiées par des raisons de santé qui décline», fera-t-il savoir. En fait, dira-t-il «le FLN se trouve dans une situation très difficile à la veille d’une échéance aussi importante que les législatives prochaines». «Maintenant, nous attendons de voir la feuille de route du nouveau secrétaire général, Djamel Ould Abbès que nous félicitons au passage», a-t-il indiqué. La nouvelle direction du parti doit s’engager à retrouver l’unité des rangs et remettre le parti sur sa trajectoire pour dépasser les vicissitudes de ces dernières années.

«Nous sommes amplement satisfaits de la décision du chef de l’ Etat qui a toujours agi au bon moment pour tracer l’agenda de la vie politique nationale», a-t-il conclu. Pour sa part, Abdelkrim Abada, coordinateur du mouvement de redressement du FLN, déclare que «la démission de Saâdani constitue une étape dans le processus de la remise sur les rails du FLN et de restituer sa véritable aura et de le délivrer des mains des bandits et des groupes d’intérêts». «Nous accueillons avec satisfaction ce genre de décisions salutaires au parti», poursuit-il. «Intervenant tardivement, la démission de Saâdani qui a fait beaucoup de mal au parti a été souhaitée par l’ensemble des militants authentiques du FLN», dixit Abada. «Il est temps de bannir le culte de la personnalité au sein du parti pour privilégier le travail collectif des ca-dres intègres et militants authentiques que compte le FLN», a-t-il estimé. «Il s’agit surtout de mettre fin aux nombreuses dérives et de se débarrasser des retombées néfastes des IXe et Xe congrès», a-t-il souligné. «Un effort considérable doit être fourni par la nouvelle direction pour se débarrasser d’un lourd héritage de Saâdani», a-t-il estimé. Pour rappel, trois ans après son élection à la tête du FLN, Amar Saâdani quitte son poste de secrétaire général. Il a présenté sa démission, hier, à l’issue des travaux du comité central du parti qui s’est tenu à Alger.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
32 queries in 0,504 seconds.