Le Mouhafedh de Lakhdaria menace de listes parallèles: FLN : la crise se corse à Bouira

lundi 7 août 2017 à 14:07
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Rien ne va plus au FLN à Bouira. La réunion organique tenue au siège de la mouhafadha de Bouira sous la présidence de Mustapha Bouallag, membre du bureau politique, représentant du secrétaire général du parti, et de Ziane Slimane, coordinateur de la commission de wilaya des élections, a montré une exacerbation des tensions.

À l’ouverture de la réunion, Ziane Slimane rappellera les dispositions de la note n°12 de Djamel Ould Abbes qui détermine les modalités et les profils qui devraient figurer sur les listes de candidature. Aussi, il a annoncé l’installation des commissions de kasma qui auront la tâche de faire le travail à la base et transmettre ses résultats à la commission de wilaya pour validation.
Cependant, Abdelakder Gasi, en sa qualité de président de la commission de transition de la mouhafadha de Lakhdaria, ne l’a pas entendu de cette oreille. “Vous ne pouvez pas être juge et partie. Vous avez interprété cette instruction selon votre vision des choses. D’ailleurs, j’ai eu une discussion téléphonique avec la hiérarchie et j’ai exprimé mon point de vue”, s’est-il écrié. Selon lui, l’instruction n°12 du secrétaire général du FLN stipule clairement que les listes des candidats au niveau des communes, une fois élaborées par la commission de kasma, seront validées par le mouhafedh territorialement compétent. Aussi, elles ne pourront en aucun cas être validées par le président de la commission des élections de wilaya.

Cette dernière a pour mission, par exemple de proposer à la centrale deux noms pour la tête de liste à l’APW et deux autres pour la seconde place, ainsi que la tête de liste pour l’APC du chef-lieu de la wilaya et éventuellement les têtes de listes des communes qui dépassent les 100 000 habitants, mais il se trouve que la wilaya de Bouira n’a pas de telles communes. Elle a également pour mission d’étudier les recours introduits par les kasmas.

Le mouhafedh de Lakhdaria informera qu’une correspondance sera adressée au SG du parti pour dénoncer ce qu’il considère comme un abus, une usurpation de prérogatives par le coordinateur de la commission de wilaya des élections qui, selon lui, a bénéficié de la complicité du représentant d’Ould Abbes. “Si cette situation perdure et que je n’ai pas de réponse de la part de la hiérarchie, j’établirai des listes avec les kasmas qui sont sous la coupe de la mouhafadha de Lakhdaria et qui seront validées par mes soins et déposées à la wilaya en présence d’un huissier. Au cas où ces listes seraient rejetées par l’administration, je donnerai instruction aux têtes de listes de saisir le tribunal administratif”.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
73 queries in 7,202 seconds.