Le ministre du Commerce s’entretient avec le ministre britannique pour le Moyen-Orient et l’Afrique sur la coopération bilatérale

mercredi 2 août 2017 à 10:40
Source de l'article : Www.aps.dz

ALGER- Le ministre du Commerce, Ahmed Abdelhafid Saci, a reçu mardi à Alger, le ministre britannique pour le Moyen-Orient et  l’Afrique, M. Alistair Burt, avec lequel il a abordé les relations politiques et économiques qui unissent les deux pays sur différents plans,  a indiqué un communiqué du ministère.

 Lors de ses entretiens avec M. Alistair Burt, en visite en Algérie en  compagnie du Lord Richard Risby, envoyé spécial de la Première ministre  britannique pour le partenariat avec l’Algérie, M. Saci a estimé que les  relations économiques qui lient les deux pays sont « très importantes », la Grande-Bretagne étant le 10 e partenaire économique de l’Algérie, son 9e  client à l’échelle internationale et occupant la 12e place à l’échelle  mondiale en matière d’approvisionnement du marché algérien, précise le  communiqué.

Le ministre a appelé M. Burt à mettre en place les mécanismes nécessaires,  à travers la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), pour   asseoir « une plate-forme solide » supervisée par des spécialistes en  prévision des prochaines rencontres bilatérales.

M. Saci a rappelé les enjeux du commerce extérieur et les démarches  « importantes » de l’Algérie pour la protection de l’économie nationale dans  différents  domaines, évoquant le système des licences d’importation en  tant que modèle et qui demeure « une mesure conjoncturelle sans impact sur  les accords internationaux de l’Algérie avec ses partenaires ».

M. Burt a précisé, de son côté, qu’il s’agissait de sa 5e visite en  Algérie depuis 2010, saluant la politique du Gouvernement britannique après  sa sortie de l’Union européenne et sa volonté,  » d’élargir et de développer  son partenariat avec les pays qui entretiennent avec la GB d’importants

partenariats économiques, à l’instar de l’Algérie, pour l’ouverture  d’autres créneaux d’investissement, d’autant que l’Algérie demeure la porte  sûre pour les marchés africains », ajoute la même source.

Le ministre britannique s’est dit confiant quant au programme du Gouvernement algérien dirigé par M. Tebboune et de sa nouvelle stratégie  inspirée du Programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Les deux parties ont convenu de poursuivre la coopération et la  concertation pour la concrétisation de la volonté politique des deux pays.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
80 queries in 4,612 seconds.