La société civile prête à concourir au succès de la mission de la Haute instance de surveillance des élections

jeudi 1 décembre 2016 à 22:09
Source de l'article : Www.aps.dz

Les présidents de plusieurs associations nationales ont exprimé mercredi à Alger leur « disponibilité » à concourir au succès de la mission de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), créée lors de la dernière révision constitutionnelle.

Le président du Rassemblement des jeunes algériens (Raja), Nabil Yahiaoui, a souligné, lors d’un atelier national sur le thème « La société civile et la surveillance électorale en Algérie », que « la société civile, appelée à réussir les missions de la HIISE, est prête à s’acquitter de cette charge en sa qualité de partenaire essentiel ».

Pour sa part, le président de l’Association « Adwaa Rights » pour la démocratie et les droits de l’Homme, Noureddine Benbrahem, a estimé que l' »implication » de la société civile dans l’opération de surveillance des élections, conformément à la loi définissant la composante de la HIISE était une « expérience unique pour consacrer l’exercice démocratique en Algérie ».

Arezki Tighlit  du Rassemblement des jeunes algériens (RJA) a proposé la nomination de représentants de la société civile dans la nouvelle instance sur la base de la « compétence et l’expérience » et que leur action au sein de l’instance soit à caractère « militant ».

Pour sa part, le professeur Said Mokadem a qualifié de « positif » l’élargissement de la surveillance électorale à la société civile au sein de la HIISE.

Pour rappel, la HIISE est composée de 410 membres dont la moitié sont des magistrats et l’autre moitié composée de compétences indépendantes choisies parmi la société civile. Ces dernières sont proposées par une commission dirigée par le président du Conseil national économique et social.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
15 queries in 0,396 seconds.