La réunion du comité central maintenue au 22 octobre Saadani défie ses détracteurs

mercredi 19 octobre 2016 à 11:46
Source de l'article : Lejourdalgerie.com

Finalement, la session du comité central du Front de libération nationale est maintenue pour le 22 octobre. Le secrétaire général du parti, Amar Saadani,
préfère ne pas céder à la pression de ses détracteurs.

Aprèsles rumeurs sur un probable report de la session du comité central, le secrétaire général du vieux parti présidera samedi prochain, à l’Hotel El Aurrasi, cette réunion et ne compte pas céder à la pression de ses opposants qui s’attendaient à un report et certains ont même annoncé la fin de sa mission à la tête du FLN.

Dans ce cadre, Hocine Khaldoune, membre du bureau politique chargé de la communication, a démenti sur sa page Facebook tout report de la prochaine session du comité central. «Le secrétariat de l’information du FLN affirme que la date du 22 octobre est maintenue pour la session du comité central», est-il écrit, affirmant que la «direction du parti a obtenu l’autorisation légale et que les invitations ont été envoyées pour les concernés et la presse». Kheldoune a affirmé que «tous les dossiers inscrits à l’ordre du jour sont prêts et que la direction du parti souhaite la bienvenue aux membres du comité central et la presse».

Parmi les points importants retenus pour la prochaine session du comité central, on cite la stratégie du parti pour les élections de 2017 et la présentation des documents de la commission de prospective installée il y a deux mois, en plus du rapport financier et du bilan d’activité du parti. D’ailleurs, la commission des finances a examiné la semaine dernière différents rapports détaillés sur la gestion financière, les dépenses et les participations des mouhafedhs et des parlementaires. Un rapport final sera présenté lors de la réunion du comité central du parti.

A quelques jours de cette session, le parti connaît une vaste activité à travers le déplacement des membres du bureau politique qui tiennent des réunions avec les militants et représentants des mouhafadhet dans plusieurs wilayas du pays. Dans ce cadre, la commission des élus a tenu une réunion, il y a deux jours, au niveau de la wilaya de Bouira. La préparation des prochaines élections était au centre de cette rencontre et le rôle de militant, sachant que la direction du parti a déjà lancé une opération d’évaluation des élus du parti, que ce soit au niveau local ou à l’Assemblée populaire nationale.

Il y a quelques jours, Amar Saadani a fait sa rentrée politique à travers une réunion du bureau politique du FLN, le 5 octobre dernier. Cela s’est passé dans le calme, mais sa réunion avec les mouhafedhs a été marqué par un discours dans lequel il s’est attaqué au général à la retraite Mohamed Mediene et l’ex-secrétaire général du parti, Abdelaziz Belkahdem. Ses déclarations ont ouvert la voie à la montée de la protestation surtout du côté de Belkhadem, soutenu par le groupe Belayat et les habitants de sa ville natale, Laghouat.

Durant l’absence de Saadani, le parti a connu des remous, à commencer par l’appel du groupe des 14 composé de moudjahidine, la multiplication des activités du groupe Belayat et la probabilité de recourir à des listes parallèles lors des prochaines élections législatives.
Abderrahmane Belayat a dénoncé les dernières déclarations de Saadani et appelé le président d’honneur du parti, le Président Bouteflika, à mettre en place une commission nationale pour la sauvegarde du vieux parti, proposant que celle-ci soit présidée par Abdelaziz Belkhadem.
Il faut savoir que la session du comité central du FLN se tiendra conformément aux articles 39 et 40 des statuts du parti qui prévoient une session ordinaire.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
18 queries in 0,418 seconds.