Intense activité diplomatique du Premier ministre à Lomé

dimanche 16 octobre 2016 à 14:39
Source de l'article : Www.aps.dz

LOME – Le Sommet extraordinaire  de l’Union africaine sur la Sécurité et la Sûreté maritimes et le Développement en Afrique qui s’est tenu, à Lomé le 15 octobre 2016, a été l’occasion d’une intense activité diplomatique de l’Algérie.

En effet, le Premier ministre Abdelmalek Sellal, qui a pris part aux travaux de ce Sommet, en qualité de Représentant personnel de Monsieur le Président de la République,  Abdelaziz Bouteflika, a eu une série d’entretiens avec plusieurs Chefs d’Etat africains.

Les discussions, qui ont porté sur des questions d’actualité, ainsi que sur les défis du monde maritime, au plan économique, sécuritaire et écologique, et ceux inhérents à la vision stratégique de développement de l’Afrique à l’horizon 2063, ont mis en exergue le rôle et la place particuliers de l’Algérie au sein de l’Organisation continentale.

Ce rôle de leadership, ainsi que la contribution de l’Algérie aux efforts du Continent visant le renforcement de la paix, de la stabilité et du développement de l’Afrique ont été, à chaque fois, fortement appréciés et salués.

Les prochaines échéances politiques et organiques dans le cadre de l’Union Africaine ont fait l’objet d’un échange de vues approfondi avec chacun des interlocuteurs.

Les entretiens avec le Président mauritanien, Mohamed OuldAbdelaziz, ont, ainsi, permis de passer en revue les conflits qui secouent le Continent africain et le Monde arabe, ainsi que les problèmes liés à la sécurité dans la région du Maghreb, tout  particulièrement.

La tenue prochaine de la Grande Commission de coopération algéro-mauritanienne, à Alger, sous la co-présidence des Premiers Ministres des deux pays, a fait, également, l’objet de ces consultations.

La rencontre avec le Président du Sénégal,  Macky Sall, a, pour sa part, été l’occasion d’examiner les relations bilatérales, à la lumière de la nécessité du rapprochement des points de vue sur des questions régionales et internationales d’importance stratégique pour l’Afrique.

Les discussions avec le Président guinéen, Alpha Condé, ont porté sur les dossiers à l’ordre du jour du prochain Sommet de l’Union Africaine, prévu en janvier 2017 à AddisAbeba, notamment les enjeux liés à l’élection à la Présidence de la Commission de l’Union Africaine et au renouvellement du mandat de ses Commissaires.

Avec le Président Kenyata du Kenya, il a été davantage question de l’état des relations bilatérales et des perspectives de leur renforcement, en prévision de la prochaine Commission Mixte algéro-kényane, devant se tenir, à Alger, au cours de la première quinzaine du mois de décembre 2016.

Les défis liés à la promotion de la Paix et de la sécurité en Afrique, ainsi que de son développement socio-économique ont également fait l’objet d’un échange de vues.

Les consultations se sont poursuivies avec le Président Malien, Ibrahim Boubakar Keita, au cours desquelles le suivi de la mise en œuvre de l’Accord de Paix, conclu à Alger sous la médiation internationale conduite par l’Algérie, en juin 2015, a figuré au centre des échanges.

Le Président malien a tenu à réitérer l’expression de sa reconnaissance au Président Abdelaziz Bouteflika, pour la contribution de l’Algérie au règlement du conflit malien .

Le renforcement de la coopération bilatérale, à tous les niveaux, entre les deux pays a, également, pris une part importante de ces discussions.

A cet égard, il est envisagé de tenir la Haute Commission algéro-malienne, avant la fin de l’année 2016.

Par ailleurs, M. Sellal a eu des interactions et des contacts avec plusieurs autres personnalités, dont le Président du Tchad, Président en exercice de l’Union Africaine Idriss Deby, et avec le Président de la RASD, Secrétaire Général du Front Polisario , Brahim Ghali.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
17 queries in 0,415 seconds.