Grève dans l’éducation: Benghabrit donne ses recommandations

mardi 8 novembre 2016 à 16:03
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

La ministre de l’Education regrette que le débrayage soit le seul moyen auquel recourent les syndicats pour exposer leur point de vue ou un problème. Elle a rappelé que la revendication des syndicats autonomes de son secteur qui entameront une grève de six jours à partir du 21 novembre prochain pour le maintien de la retraite anticipée ne dépend pas de son secteur.

Le débrayage, reconnaît-elle, est «un droit constitutionnel». Cependant, soutient Benghabrit, «nous avons aussi le devoir et l’obligation d’assurer le droit à l’enseignement aux élèves et nous devons garantir cet enseignement par diverses manières». De quelle manière ? Le département de l’éducation a préparé un protocole qu’il a exposé aux directeurs de l’éducation et des établissements scolaires pour prendre en charge les élèves et les garder dans les établissements scolaires pendant les jours de grève. «L’élève ne doit pas être une victime», a indiqué la première responsable du secteur.

Benghabrit a appelé les directeurs de l’éducation et des établissements à trouver des activités d’accompagnement et d’exploiter les ressources pédagogiques de l’Onefd (Office national de l’enseignement et de la formation à distance) pour ne pas laisser l’élève à son propre sort.
Ce dispositif, souligne-t-on, sera un recours de secours pendant les jours de grève mais aussi pour toutes les situations exceptionnelles.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
18 queries in 0,415 seconds.