GPK/MAK : Ferhat Mehenni et Bouaziz Aït Chebib réaffirment « leur union »

dimanche 16 octobre 2016 à 10:13
Source de l'article : Lematindz.net

Ferhat Mehenni, le président du GPK et Bouaziz Aït Chebib, président du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie ont rendu public le communiqué suivant.

Par ce communiqué, nous souhaitons, le président de l’Anavad et le président du MAK, rassemblés pour le même combat de libération de la Kabylie, rassurer la famille souverainiste kabyle sur les liens indéfectibles qui nous unissent.

Dans la vie d’un mouvement politique démocratique, il est évident que des divergences peuvent intervenir et causer des débats internes, qui peuvent parfois être animés. Loin d’être négatif, c’est le signe de la vitalité d’un mouvement et de la profonde implication de ses membres. C’est aussi et surtout la preuve de son essence démocratique, concept étranger à l’Algérie, pour qui le débat contradictoire est une hérésie.

Par le passé, ces conflits internes ont eu raison de beaucoup d’organisations kabyles. Nos compatriotes ont toujours été dans l’impossibilité de les surmonter, facilitant ainsi les manœuvres et les diverses manipulations du pouvoir.

La maturité politique que notre mouvement a acquis nous a permis de ne pas tomber dans ces mêmes travers et de régler les incompréhensions sans briser notre élan et sans tomber dans le piège tendu par nos adversaires.

Les exigences de rigueur, de fidélité, de démocratie et de responsabilité, énoncées par le président de l’Anavad sont effectivement les conditions sine qua non qui nous permettront de continuer notre développement et permettre de protéger le MAK et l’Anavad des manœuvres externes, comme les rumeurs faisant état de négociations avec le régime colonial algérien. Rumeurs totalement infondées et qui ne visent qu’à semer le doute dans nos rangs. Ces exigences énoncées, nous nous engageons tous les deux à y obéir.

Pour information, nous rappelons ici certains points que nous estimons essentiels :

– En cas de blocages liés à des divergences internes, le président du Gouvernement provisoire kabyle décidera en dernier ressort (cf Art. 23 des statuts du MAK),

– Seul le président du Gouvernement Provisoire Kabyle décide si des négociations doivent avoir lieu avec le régime algérien et la forme de ces négociations.

Ces dispositions ne sont pas destinées à étouffer d’éventuelles voix discordantes à l’intérieur du mouvement mais uniquement à permettre au mouvement de ne pas être paralysé. Nous sommes en résistance face à un pouvoir déterminé à anéantir la Kabylie et ce qu’elle représente.

Face à cela, notre unité est plus que jamais nécessaire. Notre vigilance également.

Vive l’Anavad, vive le MAK
Vive le peuple Kabyle
Vive la Kabylie libre et indépendante
Ferhat Mehenni (président de l’Anavad) et Bouaziz Ait-Chebib (président du MAK)

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
15 queries in 0,434 seconds.