Gouvernement: 5 ministres non concernés par les congés

jeudi 3 août 2017 à 11:23
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

A compter de samedi prochain, les ministres du gouvernement Tebboune seront en vacances à l’exception de cinq d’entre eux : ceux de l’Intérieur et des Collectivités locales, de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Santé et des Affaires étrangères. Selon des sources, seulement un congé d’une quinzaine de jours a été accordé par le premier magistrat du pays aux ministres concernés.

Abder Bettache – Alger (Le Soir) – Les ministres non concernés par les deux semaines de congé sont appelés à suivre avec beaucoup d’attention la gestion des affaires de leurs secteurs respectifs. Il s’agit notamment du processus d’inscription aux universités, la préparation des élections locales de novembre prochain, ou encore la situation qui prévaut durant cette période estivale marquée notamment par la recrudescence des feux de forêt et la mobilisation des hôpitaux.

Pour les ministres chanceux, soit ceux qui partiront en vacances, nos sources indiquent qu’une circulaire leur a été adressée, les informant des conditions de leurs congés. En effet, les vacanciers ne doivent pas trop s’éloigner de la capitale, indique-t-on.

Ces «vacances» ne doivent pas les empêcher «de rejoindre rapidement leurs ministères en cas d’urgence». Une démarche initiée par plusieurs gouvernements de capitales occidentales, qui fixent les «conditions de départ et de retour de leurs ministres» et dont, sans aucun doute, le gouvernement s’est inspiré.

On ignore si la présidence de la république a conditionné les départs en congé des ministres, en les obligeant, par exemple, «de choisir une destination qui leur permettra de pouvoir rejoindre leurs ministères en cas d’urgence».
Notons que le départ en congé des ministres ne suppose pas la «fermeture» durant toute cette période du département ministériel. Selon nos sources, «la circulaire de la présidence de la république impose aux départements ministériels la mise en place à la tête de toutes les administrations centrales de permanences».

Soulignons que la prochaine rentrée sociale sera marquée pour le gouvernement par la tenue d’une tripartite qui se tiendra dans la wilaya de Ghardaïa.

D’ailleurs, le premier ministre avait déclaré à ce propos que les dossiers qui seront débattus lors de cette rencontre seront discutés et préparés au mois d’août.

A. B.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
79 queries in 5,330 seconds.