Boutarfa lundi à Moscou pour rencontrer son homologue russe

lundi 28 novembre 2016 à 12:01
Source de l'article : Www.aps.dz

ALGER – Le ministre de l’Energie, Noureddine Boutarfa, se rendra lundi à Moscou pour s’entretenir avec son homologue russe Alexander Novak dans le cadre de ses consultations avec les pays Opep et non Opep, a-t-on appris dimanche auprès du ministère de l’Energie.

M. Boutarfa se rendra dans la capitale russe en compagnie du ministre vénézuélien du Pétrole, Eulogio del Pino, a précisé le ministère dans un communiqué.

Après Moscou, M. Boutarfa se rendra à Vienne où il aura d’autres entretiens, en particulier avec ses homologues irakien, saoudien et qatari, avant la tenue de la conférence de l’Opep prévue mercredi prochain, a-t-on ajouté de même source.

Samedi dernier, le ministre avait rencontré à Téhéran le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namdar Zanganeh.

A l’issue de leur rencontre, MM. Boutarfa et Zanganeh ont déclaré avoir eu des échanges « très positifs » et se sont félicités des bonnes conditions dans lesquelles la rencontre s’est déroulée.

Les deux ministres se sont également montrés « confiants » quant à l’issue de la conférence de l’Opep.

L’Algérie a intensifié son engagement en faveur de la mise en oeuvre de l’Accord d’Alger lors de la prochaine réunion de l’Opep.

Dans ce sens, M. Boutarfa a entamé de minutieuses négociations avec les pays membres de l’Opep de façon à trouver un accord équilibré et juste qui permettra de mettre en £uvre l’accord d’Alger conclu lors d’une réunion extraordinaire de cette organisation tenue en septembre dernier à Alger.

M. Boutarfa s’est entretenu avec ses homologues membres de l’Opep autour de la meilleure voie à privilégier pour obtenir un accord équilibré qui favoriserait l’adhésion de tous et qui ramènerait la production de l’Opep à une fourchette de 32,5 mbj-33 mbj.

Il a également appelé à obtenir des pays non Opep (dont la Russie notamment) une pleine coopération et un engagement à soutenir l’accord d’Alger en ajustant leur production en faveur d’une stabilisation durable des marchés pétroliers.

Durant la réunion consultative qui avait regroupé récemment, à Doha, des pays membres de l’Opep, en marge de la 18ème réunion ministérielle du Forum des pays exportateurs de gaz (Fpeg), l’Algérie a soumis une proposition pour être examinée par le Comité de Haut Niveau mis en place par l’accord d’Alger.

Ce Comité, dont la présidence a été confiée à l’Algérie, s’est réuni à Vienne les 21 et 22 novembre et a décidé à l’unanimité de recommander la proposition algérienne à la conférence ministérielle pour être considérée comme base de mise en oeuvre opérationnelle de l’Accord d’Alger.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,401 seconds.