Amar Ghoul met les bouchées doubles : «Nos listes électorales seront prêtes avant fin décembre»

dimanche 27 novembre 2016 à 22:03
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Le parti TAJ de l’ancien ministre Amar Ghoul met les bouchées doubles en prévision des élections législatives de 2017. «Il y a quinze jours de cela, nous avons installé la Commission nationale de préparation des élections et nous avons ensuite donné instruction pour la mise en place des commissions de wilayas, nous déclarait, en effet, le président de TAJ, hier samedi.

Amar Ghoul s’exprimait, ainsi, en marge du grand meeting «avec les jeunes du parti», organisé hier samedi à la salle omnisports de Chéraga à Alger. «Nous comptons finaliser les listes électorales avant la fin décembre», nous ajoutera Amar Ghoul qui affirmera, par ailleurs, que son parti sera présent dans les quarante-huit wilayas en plus des listes de l’émigration.

«Nos listes seront prioritairement réservées aux jeunes du parti qui y seront représentés à hauteur de 80%», révélera encore l’ancien ministre du Tourisme et des Travaux publics.
Pour hier samedi, d’ailleurs, le parti de Amar Ghoul voulait faire une véritable démonstration de force en misant sur un meeting réservé «à la jeunesse du parti», et représentant toutes les wilayas du pays. «Vous êtes venus de toutes les régions du pays. Cela prouve que TAJ est un parti de la jeunesse.

TAJ vous ouvre grandes les portes en vous offrant l’occasion de figurer sur les listes électorales pour les scrutins de 2017», lançait Ghoul devant une salle bondée de monde. «Je m’adresse aux jeunes pour leur dire qu’il ne faut plus qu’ils restent en marge de la vie politique.

Il faut que vous, les jeunes, marquiez les prochaines élections et sur tous les plans : avec votre participation au vote, mais en prenant part à la campagne électorale et en vous présentant sur les listes électorales.»

S’adressant toujours à une frange de la société, les jeunes qui, de tradition, ne sont pas très portés sur la chose politique, encore moins sur le vote lors des différentes élections, Ghoul insistera pourtant : «Dites-vous bien que l’avenir, pour vous les jeunes, ce n’est pas demain, mais aujourd’hui, maintenant, et ces élections de 2017 sont une excellente opportunité pour vous impliquer dans la vie politique, pour servir votre pays.»
Il faut dire que, effectivement, l’opportunité de figurer en bonne position sur les listes électorales et la perspective de siéger au Parlement peuvent constituer un bon stimulant pour de nombreux cadres, majoritairement des jeunes.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
15 queries in 0,442 seconds.