Algérie:Le ministre de l’Intérieur s’entretient à Paris avec la présidente du Conseil régional d’Ile-de-France

jeudi 10 novembre 2016 à 16:07
Source de l'article : Maghrebemergent.com

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, s’est entretenu jeudi avec la présidente du Conseil régional d’Ile-de-France, Valérie Pécresse.
L’entretien s’est déroulé au cours d’un petit-déjeuner de travail au siège du Conseil régional en présence du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, des membres de la délégation algérienne et du Conseil régional d’Ile-de-France.
A l’issue de cet entretien, Valérie Pécresse, qui avait effectué une visite de travail en Algérie en octobre dernier, a indiqué dans une déclaration à la presse que « la France et l’Algérie sont en train de lancer des projets communs » qu’elle a qualifiés de « projets d’espoir ».
« Avec le wali d’Alger, nous avons décidé de travailler sur nos filières d’excellence et d’innovation, telles que la mise en place d’un réseau d’incubateur francophone en Afrique avec l’accueil des étudiants algériens à la Cité internationale d’Ile-de-France », a-t-elle précisé, ajoutant au sujet des projets liés à la ville d’Alger que les deux parties ont convenu d’un partenariat sur la formation des formateurs dans la rénovation de la ville.
La présidente du Conseil régional d’Ile-de-France a évoqué, dans ce cadre, un partenariat sur une « meilleure gestion » des transports urbains, un autre sur l’aménagement et l’urbanisme et un dernier sur le développement du tourisme et la mise en valeur des ressources touristiques de la wilaya d’Alger.
Pour sa part, Abdelkader Zoukh a indiqué que la wilaya d’Alger est en train de mettre en place un plan stratégique de la ville (2012-2035) qui est soutenu par un nouveau Plan directeur d’aménagement et d’urbanisme (PDAU) qui « vient d’être approuvé par le gouvernement ».
Ce nouveau plan directeur, rappelle-t-on, au terme d’une longue phase d’études qui a duré plus de huit années, se veut un instrument « légal et obligatoire » de planification spatiale et de gestion urbaine.
Il détermine des prévisions d’urbanisme et des règles de gestion et fixe les orientations fondamentales de l’aménagement du territoire d’une ou de plusieurs communes de la capitale.
« Nous avons besoin du savoir-faire et des compétences de la région d’Ile-de-France pour nous accompagner dans la mise en £uvre de ce plan et de la rénovation de la ville d’Alger qui est en cours, avec comme priorité l’éradication des bidonvilles décidée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika », a expliqué le wali d’Alger.

APS

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
31 queries in 0,414 seconds.