10e anniversaire de l’assassinat de Rabah Aissat Le FFS réclame la vérité

jeudi 13 octobre 2016 à 8:48
Source de l'article : Lejourdalgerie.com

 Il y a dix ans, Rabah Aissat, président de l’Assemblée populaire de wilaya de Tizi Ouzou, était assassiné par un individu armé alors qu’il jouait aux dominos au café de son village natal à Ain Zaouia (35 km au sud de Tizi Ouzou).

Pour commémorer ce triste anniversaire son parti, le Front des forces socialistes (FFS), a organisé, hier, une cérémonie de recueillement sur sa tombe. Les membres de l’instance présidentielle du parti ont assisté à la commémoration, dont le premier secrétaire national, Abdelmalek Bouachafa. Des élus locaux dont le président de l’APW, Mohamed Klaleche, et des responsables du FFS à l’échelle locale étaient également présents. Des gerbes de fleurs ont été déposées sur la tombe et les représentants des instances du FFS, de la famille et des amis du défunt ont tour à tour pris la parole pour saluer la mémoire de Rabah Aissat quant à son engagement citoyen et politique tout au long de son parcours dans les rangs de son parti. Le premier secrétaire national du FFS a saisi l’occasion pour réitérer l’attachement de son parti et demandé à ce que que toute la lumière soit faite sur les circonstances exactes de l’assassinat de Rabah Aissat, Ce dernier, alors président de l’Assemblée populaire de la wilaya de Tizi Ouzou, a été assassiné dans un attentat terroriste, le jeudi 12 octobre 2006, alors qu’il était attablé dans un café maure avec des amis à Ain Zaouia pour une soirée ramadhanesque.

L’auteur de l’attentat, un jeune, a surgi de nulle part pour aller droit vers la table où avait pris place Rabah Aissat avant de le cribler de balles, pui tirer en l’air et prendre la fuite vers une destination inconnue. Evacué dans un état grave vers l’hôpital de Drâa El Mizan, Rabah Aissat a rendu l’âme dans la même nuit, succombant à ses blessures. A noter, enfin, que l’Assemblée populaire de wilaya, qu’il avait dirigée de 2002 à 2006, tiendra aujourd’hui jeudi à la maison de la culture Mouloud- Mammeri de Tizi Ouzou un colloque en sa mémoire en ouverture de la cérémonie officielle de remise du prix du village le plus propre de la wilaya qu’elle organise chaque année à l’occasion de ce triste anniversaire. A cette occasion, ses amis et des militants de son parti témoigneront sur les grandes qualités humaines du défunt.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
20 queries in 4,860 seconds.