Spécial Présidentielles 2014

Toute l'actualité en direct
Mercredi 24 février à 15:49
“PME-II” pour la mise en place d’une stratégie nationale de la qualité

Le programme d’appui “PME-II” contribue à la mise en place d’une stratégie nationale de la qualité, de la normalisation, et de la certification, a indiqué mercredi à Alger le directeur de ce programme, M. Abdeldjalil Kassoussi.

Des experts algériens et étrangers du programme enchaînent les réunions et les contacts avec des responsables du ministère de l’Industrie et de la Promotion des investissements dans le but de les appuyer dans la mise en place d’une stratégie nationale de la qualité, de la normalisation, de la certification, de l’accréditation et de la métrologie, a-t-il expliqué dans une déclaration à l’APS en marge d’une journée d’information sur ce projet.

Il est aussi question d’appuyer, par la formation et l’expertise, les organismes algériens d’évaluation de la conformité comme l’Institut algérien de la normalisation (IANOR), l’Organisme algérien d’accréditation (Algerac) et l’Office national de la métrologie légale (ONML) à se développer et à constituer un réseau national de référence et de compétence qui sera au service de l’industrie.

A cet effet, une première liste comprenant 112 organismes d’évaluation de la conformité a été établie, avec le concours des institutions qualité, pour identifier les bénéficiaires du programme entré en vigueur en mai 2009. S’agissant des actions menées par “PME-II” dans le domaine de l’amélioration de l’environnement des PME industrielles en Algérie, M. Kassoussi a annoncé la préparation et le lancement de missions d’expertises au profit du programme national de mise à niveau de ces entités, du programme de création de centres techniques industriels et de la stratégie de développement de la sous-traitance en Algérie.

Le programme “E-Algérie 2013″, lancé par le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, et les instruments de financement et fonds de garantie comme le FGAR (Fonds de garantie de crédits aux PME) sont également au cœur des activités de PME-II.

Les experts du programme ont, par ailleurs, mis leur savoir-faire au service du ministère de la Petite et moyenne entreprise et de l’Artisanat et de l’Agence nationale de développement des PME (ANDPME) pour la définition de leur stratégie de mise à niveau et le renforcement des outils d’appui aux PME, selon le même responsable.

PME-II est un programme d’appui aux PME/PMI et à la maîtrise des technologies de l’information et de la communication, mis en place en collaboration avec l’Union Européenne (UE) dans le but de soutenir la modernisation et le développement de cette catégorie d’entreprises en leur fournissant de l’assistance technique et de la formation spécifique.

Ce programme est doté d’une enveloppe financière de 44 millions d’euros dont 40 millions proviennent de l’UE, 3 millions de l’Algérie et 1 million d’euros de contributions de l’ensemble des PME bénéficiaires dont chacune finance à hauteur de 30% du coût global des prestations dont elle bénéficie, rappelle-t-on. Jusqu’à maintenant, la cinquantaine d’experts nationaux et étrangers engagés dans ce programme a déjà retenu les secteurs de la mécanique, de la métallurgie, de l’agroalimentaire, de la production pharmaceutique, des matériaux de construction, et des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Cliquez ici

pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360
articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook