Mercredi 16 décembre à 2:59
Plan communal de dévelopement à Ben-Aknoun

Plan communal de dévelopement à Ben Aknoun

Jeunesse, sport et culture au menu de l’APC
Ben-Aknoun, nichée sur les hauteurs de la capitale, à quelques jours de la fin de l’année 2009 peut afficher sa satisfaction. En fait cette auto-satisfaction est parfaitement légitime, vu que le staff de l’assemblée populaire communale peut s’enorgueillir d’avoir mené pratiquement à terme l’ensemble des projets inscrits au Plan communal de développement.

La commune de Ben-Aknoun est située sur les hauteurs d’Alger à quelque sept kimomètres du centre-ville. Cette localité est l’un des principaux pôles administratifs et politiques du pays (ministères, ambassades…), mais également un grand centre universitaire et un secteur sanitaire de renom. Tout cela fait de Ben-Aknoun un secteur stratégique de l’Algérois. Cela fait partie également des raisons ayant motivé le staff administratif de l’assemblée populaire communale de ladite commune à redoubler d’efforts et à mettre le paquet pour l’amélioration et réaménagement de plusieurs secteurs. Tout cela fait de Ben-Aknoun un des secteurs stratégiques de la région algéroise. Cela fait partie également des raisons ayant motivé le staff administratif de l’assemblée populaire communale de Ben Aknoun à redoubler d’efforts et à mettre le paquet pour l’amélioration et le réaménagement de plusieurs secteurs. Pour améliorer le cadre de vie et répondre à l’attente de la population, l’assemblée communale populaire de Ben Aknoun n’a donc pas lésiné sur ses efforts et a mis en oeuvre tous les moyens en sa possession, aussi bien humains que financiers. Le premier vice-président de la commune de Ben aknoun, Djamel Dridi, nous fait faire le tour des lieux, au cours de l’entrevue qu’il a eu l’amabilité de nous accorder, les priorités de l’APC et ses perspectives. Il nous parlera également de l’état d’avancement du Plan communal de développement (PCD).

Au service de la jeunesse et du sport… devise de l’APC
Un des mots d’ordre de l’assemblée populaire communale de Ben-Aknoun est « l’avenir est indissociable des jeunes et des activités sportives ». Dans ce domaine il est à signaler que Ben Aknoun a enregistré une avancée considérable dans le secteur sportif, notamment en ce concerne le sport roi, à savoir le football. Pour rappel le club communal de football, en l’occurrence l’Etoile de Ben Aknoun, s’est imposée magistralement dans les compétitions de la Coupe d’Algérie 2009.

L’Etoile a accompli un parcours époustouflant et a réussi à s’imposer parmi les équipes de l’élite. Ceci en dépit d’un faux pas, qui a vu le rêve s’arrêter à deux pas de la Coupe. Mais le staff communal estime que cela n’est que partie remise et a entrepris plusieurs démarches pour aider les jeunes footballeurs à réussir leurs futurs parcours. Dans ces projets, on peut citer la réhabilitation du stade communal. M. Dridi nous affirme en outre que la même opération concernera les stades de proximité des cités Malki, les Asphodèles, Mokrani et Merzoug. M. Dridi évoquera également le projet de réalisation d’un cercle sportif et culturel. Notre interlocuteur tient à nous préciser que ce projet ambitieux est le souhait de l’ensemble de la famille sportive de Ben Aknoun. « Pour les sportifs, notamment les vétérans de la commune, qui tiennent à impulser les activités sportives, ce centre est appelé à apporter un plus dans ce sens. Cet espace représentera un lieu de rencontres et d’échanges conviviaux, loin de la cohue ou de l’atmosphère enfumée des cafés populaires. Nous, en tant qu’élus nous n’avons fait que répondre favorablement au souhait de nos administrés », nous explique M. Dridi.

Etat d’avancement du Plan communal de développement 2009
Selon la copie d’un document, qui nous a été remise par le vice-président M. Dridi, le Plan communal de développement connait en état d’avancement remarquable. Outre la réalisation d’infrastructures sportives, on peut également citer à l’ordre du jour, la réalisation de plusieurs projet d’utilité publique, dans certains sont pratiquement en phase finale. En effet, une importante opération pour le revêtement des chaussées et des trottoirs est en cours dans plusieurs quartier de la commune. Les cités concernées par cette opération sont respectivement, lot Thibault, Clairgerie, lot Zedek et la rocade Sud de la commune. Il y aura également dans le cadre du PCD des travaux de renforcement du réseau des eaux pluviales de la RN 36, la réalisation d’un réseau pour l’évacuation des eaux pluviales à la rue des Frères-Aissou, les travaux de rénovation du réseau d’éclairage public à la cité des Moudjahidine et à la Cité Malki. En fait un plan chargé, mais pratiquement réalisé à 90%.

Participation active et efficace des co-villes
Interrogé sur le dispositif, réinstauré par le wali d’Alger en 2004, à savoir les co-villes, M. Dridi nous afirmera que pratiquement l’ensemble des quartiers de Ben Aknoun sont dotés de ces comités de quartier. « Nous procédons à l’organisation de réunions bimensuelles. Les représentants de l’ensemble des co-villes sont présents à ces réunions très importantes pour débattre des problèmes de leurs quartiers et suggérer le maximum de solutions à y apporter, cela nous aide ainsi à lieux cerner les problèmes des résidants », explique M.Dridi. Le projet des élus de cette APC est lamise en place d’un comité qui chapeauterait l’ensemble des co-villes, pour pouvoir, selon sa conception, agir de manière plus concrète et plus rapide. Cela permettrait d’agir plus rapidement et plus efficacement. Les quartiers qui ne disposent pas encore de ce dispositif très important pour la gestion des problèmes de chaque quartier, sont invités à s’organiser et à mettre en place leurs co-villes. « On procédera à des convocations pour tenter de sensibiliser les habitants à s’organiser. Cela fait partie des prérogatives de l’APC », nous dira M. Dridi qui avec un optimisme à toute épreuve ne doute pas, un seul instant, de la réussite de la démarche de son APC.

La culture pour la nourriture de l’ésprit
Les deux projets qui tiennent à coeur de l’APC sont la réalisation d’une bibliothèque communale et l’élargissement, si possible, du centre culturel. Il faut préciser que ce centre est l’un des plus actifs de la capitale. L’équipe dynamique à sa tête ne cesse d’innover, au grand bonheur des jeunes de Ben-Aknoun et même des localités voisines. Des formations de qualité y sont proposées à des prix très abordables. Les étudiants, fréquentant ce centre, sont tous unanimes pour souhaiter son agrandissement. M. Dridi nous dira que ce projet fera l’objet de « discussions au cours des prochaines sessions. De la discussion jaillira la lumière et nous pourront évaluer la faisabilité de ce projet. On discutera sur la réalisation de ce projet, dans le cas contraire, on optera pour la réalisation d’un nouveau centre », explique notre interlocuteur, qui nous explique que l’épine dans le pied de la commune, à l’instar de pratiquement toutes les communes algéroises, reste sans conteste le problème du foncier, qui pénalise et retarde grandement les grands projets.
Par : YAZID BOULAOUCHE

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360
articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook