Oran : Une nuit de folie

mardi 9 juin 2009 à 10:01
Source de l'article :

Des balcons, des terrasses, des voitures, Oran, exceptionnellement et pour une fois était au rendez-vous avec le bonheur que de simples mots ne peuvent décrire.

À 19h déjà, les rues s’étaient presque vidées comme une outre pour laisser place à quelques jeunes excités qui, pour conjurer le sort, criaient à tue-tête et sans se lasser « one two three viva l’Algérie ».

Partout, dans tous les foyers, les hommes avaient pris leur quartier dans les salons pour regarder ce match mythique… l’habituel feuilleton égyptien attendu.

À chaque fois que l’équipe nationale marquait un but, la liesse était amplifiée d’immeuble en immeuble pour ne devenir qu’un immense écho de bonheur. Le bonheur d’un peuple longtemps privé de victoires sur les pelouses.

La fête durera jusqu’à deux heures du matin. Jamais de mémoire d’Oranais, mis à part le 5 Juillet 1962, les citoyens de cette ville n’ont été aussi heureux que cette nuit-là.

Même les femmes s’étaient mises de la partie au cours de cette nuit profonde, les unes par leurs youyous et les autres en préparant une petite « zerda » express pour les mâles de la maison. Inoubliable cette nuit.

Folle, folle, folle…

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
52 queries in 5,608 seconds.