Visas Schengen : la fin des rumeurs

mardi 18 octobre 2016 à 22:56
Source de l'article : Algerie360.com

La réaction de l’ambassade de France en Algérie aux accusations de« malversation » et de « non-transmission par TLSContact de certains dossiers », n’a pas tardé à venir.

« Ces rumeurs de malversations et de non-transmission par TLS Contact de certains dossiers aux différents consulats généraux, propagées à la suite d’un SMS abusivement attribué au chef du service des visas du consulat général de France à Oran, sont parfaitement fausses », précise l’ambassade dans un communiqué.

Selon elle, toutes les demandes reçues par ce prestataire sont systématiquement transmises au consulat général concerné. Ajoutant que les vérifications des dossiers des personnes ayant essuyé un refus ont démontré que les demandes avaient bien été traitées par le consulat général concerné, qui leur avait opposé un refus en toute connaissance de cause, sur la base de la réglementation en vigueur.  L’ambassade de France a tenu également à assurer que les « consulats des États membres de l’espace Schengen, en application de l’article 20 – alinéa 3 du Code communautaire des Visas, n’apposent plus de cachet dans les passeports depuis le 20 novembre 2015, date à laquelle le VIS (Système d’information Schengen) est devenu pleinement opérationnel dans toutes les régions du monde ».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,407 seconds.