Un reseau de trafic transfrontalier démantelé à l’est du pays : 50 kg de kif et 21 kg de corail saisis à El Tarf

lundi 23 octobre 2017 à 14:42
Source de l'article : Lexpressiondz.com

La contrebande a fait de la région Est du pays, une véritable passoire d’activités illicites.

Les services de sécurité de la wilaya d’El Tarf ont mis hors d’état de nuire un réseau transfrontalier spécialisé dans le trafic d’armes, de drogue et la contrebande du corail, apprend-on de source sécuritaire. Cette opération de pointe est survenue selon les précisions apportées par les mêmes sources, suite à des informations faisant état de l’activité douteuse d’un individu, habitant la localité de Zitouna, zone frontalière avec la Tunisie. L’exploitation des données a donné lieu à la découverte d’un trafic transfrontalier, nous précise-t-on. Munis d’un mandat de perquisition, les services de sécurité ont découvert dans le domicile de l’individu en question 30 kg de kif traité, 21 kg de corail royal, un fusil de chasse de calibre 12 millimètres. Agé de 42 ans, le prévenu est, lors de l’interrogatoire, passé aux aveux, dénonçant tous les membres du réseau, avec les détails de leurs activités criminelles, a fait savoir notre source. Originaires de plusieurs localités de la wilaya d’El Tarf huit d’entre les trafiquants ont été appréhendés, pendant qu’un autre est, au moment de la mise sous presse toujours en cavale, mais activement recherché, devait ajouter la même source. A la perquisition des domiciles des mis en cause dans ce trafic transfrontalier, il a été découvert 20 kg de kif traité, 70 cartouches, une grande quantité de poudre et plusieurs autres produits servant à la fabrication d’armes, deux voitures et deux motos, de grosses cylindrées. Selon les précisions fournies par les soins de nos sources, les 50 kg de kif étaient déjà chargés à bord des deux voitures saisies, au même titre qu’une moto utilisée à l’ouverture des pistes de passage frauduleux, par des éclaireurs connaissant les points de passage, au niveau des zones respectives de Zitouna et Aïn El Karma, relief montagneux frontalier Est avec la Tunisie. Agés entre 35 et 50 ans, neuf d’entre les éléments du réseau des contrebandiers font jusqu’à l’heure l’objet d’interrogatoire, aux fins d’identifier tous les impliqués dans ce trafic transfrontalier qui n’a pas encore livré tous ses secrets. Les trafiquants seront présentés demain devant le procureur de la République, de la circonscription de compétence, qui décidera de la mesure juridique, devant être prise à l’encontre des accusés. Selon notre source, ils seront inévitablement placés sous mandat de dépôt, pour association de malfaiteurs, détention et commercialisation illicite de drogue et d’armes prohibées.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
77 queries in 6,118 seconds. http://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5