Tobias Ellwood à Alger : l’Algérie à l’«avant-garde » de la lutte contre l’extrémisme violent

jeudi 6 octobre 2016 à 19:56
Source de l'article : Radioalgerie.dz

L’Algérie est à «l’avant-garde» de la lutte contre l’extrémisme violent, le plus important défi du XXIème siècle, a indiqué ce jeudi à Alger le sous-secrétaire parlementaire aux Affaires étrangères et du Commonwealth et ministre britannique chargé du Moyen-Orient et de l’Afrique, Tobias Ellwood.

«Il est clair que l’Algérie est à l’avant-garde dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent dans un monde qui fait face à une escalade de ce phénomène, considéré comme le plus important défi du XXIème siècle», a déclaré M. Ellwood à l’issue de son entretien avec le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel.

Il a relevé que l’Algérie et le Royaume-Uni «font leur possible» pour lutter contre cette menace, indiquant avoir évoqué aussi, lors de sa discussion avec M. Messahel, d’autres questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment la situation en Libye.

Le ministre britannique a, dans ce sens, souligné l’importance, pour la communauté internationale, de «parler d’une seule voix» pour «soutenir» le gouvernement d’entente nationale en Libye, appelant le peuple libyen à l’«unité» pour la paix et la stabilité du pays.

M. Sellal reçoit M. Tobias Ellwood
Auparavant, Tobias Ellwood a été reçu dans la journée par le premier ministre, Abdelmalek Sellal, selon un communiqué des services du Premier ministre.

M. Ellwood était accompagné du représentant spécial du Premier ministre britannique pour le partenariat économique avec l’Algérie, Lord Richard John Grenville Spring.

Lors de cette rencontre, «il a été procédé à une évaluation des relations bilatérales ainsi que les questions liées à la situation sécuritaire», précise le communiqué.

Un forum Consolidation des relations économiques
Abordant les rapports commerciaux et économiques entre les deux pays, la même source estime que «si les relations économiques qui ont connues, ces dernières années, des améliorations, il a été retenu de les consolider davantage notamment entre les opérateurs économiques».

De ce fait, un nouveau forum est programmé dans les prochains mois «pour faciliter et susciter de nouveaux partenariats dans le domaine industriel, du numérique notamment», annonce le communiqué.

L’audience s’est déroulée en présence du ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
18 queries in 0,432 seconds.