Tébessa: Les distributeurs de lait en sachet bloquent la RN10

mercredi 16 novembre 2016 à 11:10
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Une vingtaine de distributeurs de lait en sachet a décidé, lundi dernier, d’investir la rue pour protester contre le manque de lait en sachet, en bloquant la RN10, même si dans leur cas, la rareté de ce produit existe, pratiquement, tout au long de l’année. Ils ont également tenu à dénoncer les conditions dans lesquelles ils exercent leur activité. Un représentant des distributeurs de lait dira : “nous sommes fatigués de cette situation qui dure déjà depuis plusieurs années. Nous sommes contraints à chaque fois de vivre avec les troubles de la distribution de ce produit.

À Tébessa, le problème est récurrent, c’est notre travail et notre gagne-pain.” Notre interlocuteur poursuivra : “Notre mouvement de protestation est non seulement lié à la crise actuelle qui sévit au sein du secteur mais également pour dénoncer la marginalisation et le mépris dont nous sommes victimes.”

Par ailleurs, et comme le mouvement de protestation a été observé en face de l’usine du lait Milk, un des propriétaires de cette entreprise a tenu à apporter une précision qui expliquerait, selon lui, la pénurie du lait en sachet dans la wilaya de Tébessa : “Le problème du lait à Tébessa est lié à la quantité de la matière première qui est de 9 tonnes réservée à la wilaya, contre 120 tonnes pour Khenchela.”

Par ailleurs, la wilaya d’Oum El-Bouaghi n’a pas été épargnée par la pénurie du lait en sachet. Ce dernier a disparu complètement, depuis quelques jours, des étals. Cette situation perdure en dépit de l’existence de pas moins de trois laiteries fonctionnelles, approvisionnées  en poudre de lait par l’Office national interprofessionnel du lait (Onil). Ces dernières produisent plus de 60 000 litres jour, selon la direction du commerce, cependant, cette production a chuté ces derniers temps, après la diminution de 10% de la quantité de poudre de lait affectée à la wilaya.

Ainsi, la production du lait en sachet est estimée à 41 000 litres/jour seulement, alors que la wilaya d’Oum El-Bouaghi couvre les besoins en lait de 4 autres wilayas entrant dans le cadre du découpage de l’Onil, en l’occurrence Tébessa, Khenchela, Mila et Souk-Ahras, ajoute la même source.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
16 queries in 0,473 seconds.