Si El-Hachemi Assad, SG du HCA, à Béjaïa: “Il faut consolider l’enseignement de tamazight dans le primaire”

lundi 21 novembre 2016 à 12:22
Source de l'article : Liberte-algerie.com

En visite de deux jours, avant-hier et hier, dans la wilaya de Béjaïa pour “évaluer la généralisation de l’enseignement de tamazight et toutes les activités de son institution”, le secrétaire général du Haut-Commissariat à l’amazighité (HCA), Si El-Hachemi Assad, a animé une conférence de presse au siège de la radio Soummam. Dans son intervention liminaire, le SG du HCA a brossé un tableau positif sur la généralisation de l’enseignement de tamazight et a fait part des perspectives de Haut-Commissariat pour l’année 2017.

“La généralisation de l’enseignement de tamazight avance graduellement”, a-t-il déclaré avant de rendre hommage aux efforts fournis par la ministre de l’Éducation nationale, Noria Benghabrit, dans ce cadre, pour la création de nouveaux postes budgétaires. “Il faut consolider l’enseignement de tamazight dans le primaire”, a-t-il plaidé avant de rappeler que “la première mission du HCA est tamazight à l’école” et de soutenir que “la révision de la loi d’orientation sur l’éducation nationale est impérative car elle constitue un verrou pour tamazight”.

Pour 2017, Si El-Hachemi Assad annonce que le HCA a tracé une feuille de route en termes de perspectives pour “la socialisation de tamazight”. C’est dans cette optique qu’il a annoncé que des commissions mixtes seront installées avec certains ministères pour des relations de partenariat afin justement de “socialiser tamazight”.

Le HCA veut s’atteler ensuite à un autre chantier : la justice. “Après une formation en communication, c’est autour de la justice. Une formation en tamazight des greffiers sera lancée dès ce jeudi”, a-t-il annoncé.

“Nous menons aussi, ajoutera-t-il, un travail de proximité avec les départements de tamazight pour situer les urgences et renforcer le HCA par des compétences avérées et que plusieurs projets sont en gestation au niveau de son institution.”

À une question sur la création d’un journal, presse écrite, en tamazight, le SG du HCA a soutenu que “c’est une nécessité absolue et que seul l’État a les moyens de le faire”.

Pour revenir à sa visite dans la wilaya de Béjaïa, le SG du HCA a, dès son arrivée, donné le coup d’envoi de la deuxième session d’alphabétisation en tamazight pour adultes au niveau de la maison de la culture Taous-Amrouche.

Dans la journée d’hier, le premier responsable du HCA a effectué une visite d’inspection au département de recherche en langue et culture amazighes de l’université Abderrahmane-Mira de Béjaïa.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
22 queries in 0,460 seconds.