Selon nos sources, ce sera le 11 décembre prochain que la ligne ferroviaire reliant Birtouta à Zéralda puis à Alger sera ouverte.

mercredi 30 novembre 2016 à 15:31
Source de l'article : Reporters.dz

A l’occasion de la visite attendue du ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune, à la nouvelle ville de Sidi Addallah, il est attendu qu’en même temps de l’inauguration des premiers logements AADL, il y aura le lancement de la ligne ferroviaire desservant ces habitations.
Depuis le début de l’année, le ministre des Transports, Boudjemaâ Talai, n’a pas cessé de se préoccuper du sort du projet. Il a d’abord souligné, en mars dernier, que le projet de la ligne ferroviaire à double voie électrifiée reliant Birtouta à Zéralda (21 km) (wilaya d’Alger) serait réceptionné à la rentrée scolaire 2016/17.
Un deuxième ratage. La réception de ce projet avait été prévue initialement en juin dernier. Elle a été reportée en raison d’un problème d’expropriation et devait être  mise en service à partir d’octobre puis, en novembre, selon les prévisions, avant d’être encore une fois reportée à décembre. Selon le ministre, le projet est de nature à atténuer les contraintes liées aux transport pour bon nombre de citoyens, en desservant 5 stations, Birtouta, Tessala El Merdja, Sidi Abdallah et la station de l’université et Zéralda.

Le ministre a annoncé le lancement d’études sur les projets relatifs à la réalisation de lignes ferroviaires reliant Zéralda-Ghouraya et Zéralda-Aïn Benian. Mais pour l’instant, la qualité de service du transport à Alger est en deçà des exigences des usagers. C’est pour améliorer ce service que les deux stations urbaines de Ziania (Ex-Châteauneuf) et de Garidi, situées respectivement dans les communes d’El Biar et Kouba, ainsi que la gare ferroviaire de Zéralda, seront livrées avant la fin 2016 avec d’autres équipements intégrés comme des parkings et des restaurants. Le directeur des transports de la wilaya d’Alger, Rachid Ouezane,  estime que la gare ferroviaire de Zéralda sera d’une grande utilité pour les habitants de la partie ouest de la capitale, précisant que l’étude de la gare routière de la même ville est finalisée. Quant à la station urbaine de Ziania, elle sera équipée de 11 quais d’embarquement et de débarquement pour recevoir les véhicules de transport collectif alors que celle de Garidi disposera de 11 quais similaires, a souligné le directeur dans des déclarations antérieures, ajoutant que des parkings d’une capacité de 700 à 800 places sont aussi prévus aux mêmes endroits.
Le centre de régulation de la circulation d’Alger sera installé à Kouba, a-t-il ajouté. Avant de préciser que toutes ces infrastructures seront gérées par les EPIC de la wilaya. Le directeur des transports a également affirmé que d’autres projets sont en cours de réalisation comme la gare routière interwilayas de Bir Khadem, équipée d’un parking de 1 000 places. Deux autres parkings en travaux sont situés à Sidi Yahia (Hydra) et El Madania.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
16 queries in 0,515 seconds.