Saïda Benhabylès persiste et signe : « L’Etat poursuivra sa politique humaine envers les migrants et les réfugiés »

lundi 10 juillet 2017 à 8:50
Source de l'article : Reporters.dz

La présidente du Croissant-Rouge algérien (CRA), Mme Saïda Benhabylès, affirme ne pas avoir pris connaissance des déclarations du secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia, mais précise tout de même, à Reporters, que l’Etat algérien poursuivra ses engagements humanitaires envers les réfugiés et les migrants se trouvant sur le territoire national.

« Je n’ai pas entendu les déclarations d’Ahmed Ouyahia », a-t-elle réagi à notre question. Toutefois, elle a indiqué que l’Etat algérien va poursuivre sa politique humanitaire envers les personnes étrangères présentes sur le sol algérien. « Le CRA, en collaboration avec les services de l’Etat, continuera à accomplir sa mission humanitaire envers ces catégories », a-t-elle déclaré, tout en niant l’existence d’une quelconque volonté des pouvoirs publics de changer de ton ou de politique à l’égard des réfugiés ou migrants.

« A ma connaissance, il n’y a aucune intention de revoir la politique des pouvoirs publics envers ces personnes. Bien au contraire, les déclarations et les engagements du Premier ministre et du ministre de l’Intérieur confirment la version humaine de l’Etat algérien sur cette question des réfugiés et des migrants », a-t-elle affirmé. Avant d’appeler à ne pas accuser cette catégorie d’être responsable de la prolifération des fléaux sociaux. « On ne peut pas dire que tous les migrants et les réfugiés sont des délinquants ou des trafiquants de drogue. Les personnes réellement impliquées dans ce genre de trafic doivent comparaître devant la justice qui est seule habilitée à traiter ces questions », explique-t-elle.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
68 queries in 3,765 seconds.