Réforme du baccalauréat 2017 Quelques exemples de modifications

mercredi 30 novembre 2016 à 22:28
Source de l'article : Horizons-dz.com

Les réformes engagées dans l’examen du baccalauréat pour qu’il soit « moins stressant pour l’élève et de qualité » sont publiées sur le site du ministère de l’Education nationale.

Les changements apportés sont mis en relief à travers un tableau comparatif ave l’ancien système. Les informations mises en ligne détaillent l’organisation des épreuves. Chaque filière a subi des allègements. Le système de notation a aussi changé.
A titre d’exemple, pour la filière « sciences expérimentales », on note la programmation de trois parties obligatoires et indépendantes pour l’épreuve de physique.

Une note de 12 points au lieu de 13 est attribuée pour la première partie, 4 au lieu de 6 points pour la seconde et 4 points en remplacement des 7 pour la troisième partie. Idem pour l’épreuve d’arabe. Cette dernière comporte trois phases.

Il s’agit de l’évaluation de la compétence dans la compréhension de l’écrit, l’évaluation de la compétence orale et celle de l’expression écrite. La réforme de cette dernière partie attend de l’élève l’écriture d’un essai sur la base de la compréhension du texte, alors qu’auparavant, l’élève écrivait son texte sur la base d’éléments donnés.


Il est réaffirmé que les réformes engagées ont pour objectif de relever la qualité. Le ministère veut faire de cet examen national un outil performant et une clé sûre pour des études supérieures également de qualité.

Néanmoins, devant l’absence de séances d’explication des changements pour les candidats au baccalauréat, les élèves de plusieurs lycées protestent contre le changement et observent une grève depuis dimanche dernier. Ce mouvement se poursuit toujours dans certains établissements de la capitale, mais aussi dans certaines wilayas du pays. Une situation qui pénalise les élèves non grévistes.

En effet, certains enseignants refuseraient de faire cours aux non-grévistes. Ce qui plonge les élèves dans une incertitude sur le devenir de leur scolarité. Leur inquiétude est aggravée par le calendrier des examens de fin du premier trimestre. Les compositions étant prévues dimanche prochain. Un laps de temps très court pour poursuivre le programme et réviser les cours.

L’autre questionnement posé par les élèves non grévistes consiste en la récupération des cours ratés durant ces journées de grève.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
13 queries in 0,403 seconds.